Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 3. Episode 4.

1 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jane the Virgin

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 3. Episode 4.

Jane the Virgin // Saison 3. Episode 4. Chapter Forty-Eight.


Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que Jane the Virgin garde en stock l’histoire de Petra et de sa soeur jumelle aussi longtemps. Jane se rend compte à la fin de l’épisode que la Petra qu’elle voit ces derniers temps n’est probablement pas la Petra que l’on connaît. Cette association de scènes révélatrices est assez fun et le montage toujours aussi énergique. J’aime beaucoup quand Jane the Virgin fait ce genre de choses mine de rien mais je suis surpris que cela ait tiré autant en longueur (bien que cela ne soit pas un problème) car Jane the Virgin a pour habitude de ne pas rester bien longtemps sur ses intrigues. L’absence de Petranezka dans l’épisode précédent permet donc de se plonger cette semaine au coeur de cette histoire. Le tout fonctionne plutôt bien et permet d’assembler les parties de l’histoire assez intelligemment. Mais bien entendu, nous avons d’autres choses comme le fait que Jane et Michael ne peuvent pas s’offrir leur nouveau chez soi car la vraie Petra a arrêté de payer la moitié de leur loyer. Le tout est étrange mais justement j’aime bien comment Jane the Virgin organise cette petite intrigue qui va permettre à Jane de fouiner où il faut. C’est le genre d’histoires qui fonctionnent dans les soaps et Jane the Virgin est parfaite pour ça. La série nous offre pas mal de bonnes séquences avec Anezka tout en jouant avec le fait que ce n’est pas Petra.

Pour nous c’est largement visible, même si Anezka tente d’être sa soeur, mais Jane se rend compte de certains détails petit à petit. Avant d’en venir à cette conclusion, Jane va tenter de raisonner Petra du mieux qu’elle peut. Jane ne peut pas être agressive car après tout Petra a fait quelque chose de gentil pour Jane et Michael. Le côté catfight de la scène de la piscine est un joli moment qui vient ajouter un peu de piquant très telenovela à l’épisode. Car Jane the Virgin est aussi une série un brin comique, du coup le plaisir reste toujours aussi coupable et entier. En joignant les intrigues les unes avec les autres, Jane the Virgin créée une vraie synergie entre les personnages. Jane est donc maintenant liée à l’histoire d’Anezka/Petra et Rafael l’est à la fin de l’épisode quand Jane vient lui avouer ce qu’elle pense avoir découvert. La relation entre Michael et Jane continuent d’avoir ses moments elle aussi. J’aime beaucoup ce que fait Jane the Virgin de ce point de vue là car elle propose quelque chose de réellement différent de ce que l’on pourrait probablement imaginer au premier abord. Si je ne suis pas encore convaincu de certains trucs (Rogelio notamment), Jane the Virgin parvient à tenir le bateau à flot grâce à une constante envie de renouveler ses intrigues. Cet épisode permet en plus de ça de se concentrer sur l’un des meilleurs cliffanghers de la saison 2.

Note : 8/10. En bref, encore un très bon épisode de Jane the Virgin.

Commenter cet article