Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Lucifer. Saison 2. Episode 10.

2 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Lucifer

Critiques Séries : Lucifer. Saison 2. Episode 10.

Lucifer // Saison 2. Episode 10. Quid Pro Ho.


Quand Lucifer se transforme un peu en Law & Order, cela donne « Quid Pro Ho ». Après le cliffangher de fin de l’épisode précédent, la série tente de s’en sortir à sa façon avec ce nouvel épisode. Charlotte ne peut pas éliminer Chloe, ce serait dommage d’éliminer un personnage aussi important maintenant même si cela aurait pu aussi être une façon comme une autre de relancer la dynamique de la série dans une nouvelle direction. Quoi qu’il en soit, le fait que la vie de Chloe puisse encore être en danger tant que Charlotte est dans les parages est quelque chose d’assez simplistes que la série va rapidement oublier dans la suite de cet épisode. Une fois le cliffangher résolu, on passe directement à autre chose. Surtout que Chloe a d’autres chats à fouetter et Charlotte aussi. Il y a quelque chose de touchant dans la relation entre Chloe et Lucifer que cet épisode parvient à mettre en exergue. Je ne m’attendais pas du tout à ce que ces deux la partagent un tel moment. Le monologue de Chloe défendant avec ferveur Lucifer est le moment le plus étonnant de l’épisode et surtout le plus intéressant. C’est dans ce genre de moment que l’on a la petite larme au coin de l’oeil en se disant : punaise, Lucifer sait s’y prendre tout de suite pour créer des relations entre ses personnages.

Et tout cela s’est surtout fait cette année mine de rien. Le procès en lui-même n’est pas un procédé novateur pour Lucifer mais l’utilisation de la justice permet de confronter la série à d’autres univers. C’est rafraichissant de voir Lucifer ou encore Chloe dans cette cour de justice afin de dépeindre intelligemment ce que chacun des deux peut ressentir. C’est surtout Chloe qui est mise sous les projecteurs (ce qui est logique car l’on sait pertinemment que la saison parvient à développer les deux personnages intelligemment). Le témoignage de Lucifer est lui aussi un joli moment dans cet épisode qui n’apporte pas que de l’esbroufe mais une vraie profondeur encore une fois à ce que la série cherche à nous conter. Il y a un peu d’humour quand Lucifer ne peut pas dire « so help me dad » quand il va jurer avant son témoignage. Après tout, Lucifer est un ange déchu et Dieu est son père. Bon, on va un peu loin dans le délire mais la série reste fidèle à son propos d’origine jusque dans les moindres détails. Et celui-ci était un bon détail à faire remarquer. Finalement, Lucifer nous propose ici un épisode différent avec un regard plus émotionnel sur les choses qui change de ce que l’on avait pour habitude de voir.

Note : 7/10. En bref, un solide épisode de Lucifer encore une fois.

Commenter cet article