Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Roi Julian ! l’élu des lémurs - All Hail King Julien. Saison 3 et 4. BILAN.

11 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #All Hail King Julien

Critiques Séries : Roi Julian ! l’élu des lémurs - All Hail King Julien. Saison 3 et 4. BILAN.

Roi Julian ! l’élu des lémurs - All Hail King Julien // Saisons 3 et 4. 26 épisodes.
BILAN


Netflix continue son partenariat avec Dreamworks tout en catimini. Je ne savais même pas que All Hail King Julien avait été renouvelée pour une saison 4 mais j’ai découvert désormais qu’elle avait également été renouvelée pour une saison 5 en novembre dernier. Après avoir rattrapé la saison 3 et la saison 4 dans la foulée (car oui, j’avais une saison de retard !, sans même le savoir) je pense que je suis en train de devenir complètement cinglé comme Julien. All Hail King Julien n’est pas forcément la meilleure comédie animée que Netflix nous ait proposé (j’ai largement préféré celle des Croods) mais elle sait maintenir une constante au fil des saisons. Au travers de ces 26 épisodes, je n’ai pas vraiment eu le temps de m’ennuyer (ce qui m’était arrivé par moment avec Dragons) car la série a un vrai rythme donné par le côté complètement fou de son héros. Julien est fou mais justement c’est aussi ce qui le rend si attachant. Je comprends donc la confiance de Netflix en la comédie animée mais aussi la confiance des téléspectateurs qui doivent être suffisamment nombreux pour que Netflix décide de la renouveler chaque année. All Hail King Julien n’a pas perdu de son style et surtout de son déhanché. Le personnage continue de nous proposer des séquences musicales plus funs les unes que les autres même si au fil des années, cela commence aussi à se ressembler.

L’originalité n’est plus le maître mot de All Hail King Julien actuellement alors que c’était plutôt le cas encore lors de la seconde saison. Mais Julien était un personnage assez emblématique de la franchise Madagascar et l’un des rares qui était capable de porter une comédie animée sur plusieurs saisons. L’humour continue de mélanger blagues potaches et bon enfant tout en restant accessible pour les adultes. La série n’a pas forcément de grand message à faire passer, si ce n’est que l’ensemble reste assez agréable. Disons que les scénaristes démontrent leur capacité à ne pas se prendre la tête, ce qui donne lieu à un bazar monstrueux du début à la fin des épisodes. Après avoir achevé de regarder ces 26 épisodes, je me suis aussi demandé si la saison 5 que Netflix vient de commander est nécessaire. All Hail King Julien commence un peu à s’essouffler à travers certains épisodes en saison 3. La saison 3 est d’ailleurs assez faible par moment, alors qu’elle a du mal à créer des histoires que l’on a envie de suivre et qui nous permettent de revenir sans trop de problèmes. L’accessibilité de la série n’est pas un problème et je suis resté un grand enfant au fond de moi. Je ne suis pas contre certaines âneries de la série mais ce que je trouve dommage c’est qu’ils n’aillent pas forcément au bout des choses.

Ou de leurs capacités. Car l’univers de All Hail King Julien est suffisamment original pour que l’on puisse survivre des années encore avec des intrigues diverses et variées. Le royaume des lémurs n’est pas limité et a de nombreuses reprises All Hail King Julien démontre en saison 4 par exemple que ce monde est loin d’être fermé. Mais une fois de plus ce n’est pas suffisant. Julien reste un personnage qui a du coeur et c’est peut-être aussi pour cela que je l’apprécie autant. Il a une bonne bouille qui inspire la confiance. Dans ses conneries, Julien sait être un bon lémurien alors qu’il n’était pas du tout prédestiné à devenir un leader. Les menaces que chaque année All Hail King Julien créée autour du héros sont souvent burlesques et permettent de créer certaines situations. Julien n’incarne pas pour les enfants un modèle non plus mais le fait que la morale de la série veuille qu’il ait bon coeur permet aussi de justifier ses actions mettant parfois en péril ses compatriotes. Je ne pense pas que j’aurais envie de revenir trop tôt au royaume des lémurs, peut-être car justement je suis aussi arrivé au bout de 26 épisodes et qu’il va me falloir le temps de les digérer un peu. Netflix est gourmande dans ses commandes et je me demande si au fond des saisons un peu plus courte (8 épisodes par exemple) ne seraient pas plus bénéfiques et permettraient de donner envie aux scénaristes d’avoir un élan créatif.

Finalement, All Hail King Julien a su au travers de ces deux saisons à la fois me décevoir et me donner la patate. Les secondaires sont tous différents et ont chacun des points forts que All Hail King Julien sait mettre en valeur. La série a beau ne pas briller (et la première saison m’avait un peu déçu dans ce sens là), on se rend compte que l’ensemble reste assez fou et qu’il y a une envie de nous divertir plus que de réellement nous intriguer. Si certains gimmicks (comme les numéros musicaux) se répètent un peu, j’espère que les scénaristes sauront se renouveler pour la saison 5 à venir…

Note : 5.5/10. En bref, l’équilibre entre les deux saisons est très étrange par moment mais All Hail King Julien sait s’améliorer en saison 4 pour notre plus grand plaisir.

Commenter cet article