Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 7. Episode 11.

15 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Shameless

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 7. Episode 11.

Shameless (US) // Saison 7. Episode 11. Happily Ever After.


La relation entre Mickey et Ian parvient pour une fois depuis longtemps à être une intrigue utilisée intelligemment. Cette relation est compliquée et les adieux à la fin de l’épisode m’ont terriblement déchiré. Je ne m’y attendais pas nécessairement mais Ian ne peut pas respirer avec Mickey. Cela aurait été trop beau pour être vrai. Alors que le prochain épisode est le dernier de la saison (et que Showtime n’a toujours pas annoncé de saison 8 pour la simple et bonne raison que Emily Rossum veut être payée autant voire plus que William H. Macy… la vilaine !), je me demande ce que Shameless compte faire. C’est un épisode teinté de dramaturgie qui évolue comme une tragédie du début à la fin. Pour Ian et Mickey, pour Monica (et Frank), pour Fiona et Lip (puisque ces deux sont les deux seuls personnages qui semblent se rendre compte du mal que leurs parents ont pu leur faire), etc. Après le retour de Monica je ne savais pas ce que Shameless pouvait encore faire de Maman Gallagher. Le destin de cette dernière est terrible mais le côté fatal de la chose (sa mort), permet aussi à la série de rappeler pourquoi rien ne peut bien se finir ici. Les Gallagher sont voués à l’échec, à être tristes, à vivre une vie de malheurs constants. La relation entre Monica et Frank est elle aussi intéressante et cet épisode saisi parfaitement ce qu’il faut pour nous y intéresser.

Cet épisode est dramatique et tous les rêves partent en fumée. Comme Monica décide de mourir (enfin, elle ne décide pas mais vous avez compris où je voulais en venir). Faire revenir Monica avait donc du sens si c’est pour qu’elle meurt dans cet avant dernier épisode, comme un coup d’épée de Damoclès supplémentaire sur l’épaule de la famille Gallagher. J’aime bien ce qu’il y a de dramatique là dedans d’autant plus que la relation à l’écran entre Chloe Webb et William H. Macy fonctionne brillamment. Ces deux là parviennent à délivrer de beaux moments et H. Macy à être parfait face à Webb quand cette dernière joue la morte à la fin de l’épisode. On dirait que ces deux là vivent un vrai mariage sous nos yeux, avec ce qu’il y a de moments où les personnages s’aiment, se détestent, se déchirent, etc. Mais au fond on sait pertinemment que les deux sont fait l’un pour l’autre. Ils sont tous les deux détraqués. Je me demande ce que l’histoire de Fiona et Lip va faire désormais avec la mort de leur mère. Comment cela va t-il pouvoir les affecter ? Dans le reste de l’épisode, nous avons Mickey qui doit passer la frontière mexicaine (et donc abandonner Ian qui ne peut pas vivre en cavale). Puis il y a Kevin qui demande une chance de faire un essai en tant que serveur dans un bar gay.

Si Kevin et Vee ont su retrouver mes bonnes grâces cette année, l’histoire de Kevin cette semaine n’est pas suffisamment bien développée pour que l’on s’en imprègne réellement. Il en va de même des histoires de lavomatique de Fiona et j’en passe. En espérant que la suite soit brillante et à la hauteur des attentes.

Note : 8/10. En bref, le poids des émotions.

Commenter cet article