Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Timeless. Saison 1. Episodes 7, 8 et 9.

10 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Timeless

Critiques Séries : Timeless. Saison 1. Episodes 7, 8 et 9.

Timeless // Saison 1. Episodes 7, 8 et 9. Stranded / Space Race / Last Ride of Bonnie & Clyde.


Je pense que Timeless a simplement besoin de laisser de côté la formule procédurière qu’elle suit scrupuleusement depuis ses débuts. Ce n’est pas une série faite pour ça, un peu comme Revolution, une autre série de Eric Kripke qui a abandonné la formule en cours de saison 1 après s’être rendu compte que c’était une idée débile. Toutes les séries ne sont pas comme Supernatural et n’ont donc pas forcément besoin de cas de la semaine pour conserver un vrai entrain narratif derrière. Après tout, Timeless pourrait raconter des tas d’histoires en long et en travers sans trop se prendre la tête. Ces trois épisodes ont leurs bons points mais aussi toujours les mêmes aspects négatifs, ce qui est vraiment dommage car je suis persuadé que Timeless pourrait faire beaucoup mieux. « Stranded » et « Space Race » sont deux épisodes qui se rejoignent difficilement. Ce qui est étrange avec ces deux épisodes c’est leur capacité à démontrer les qualités de Timeless mais aussi de laisser les défauts à vue, comme si personne n’avait envie de les corriger. J’ai préféré la première partie à la seconde car il y a quelques points communs avec « The Alamo » (mon épisode préféré de la série jusqu’à présent). Surtout en termes de ton et par rapport au fait que les personnages sont au centre de cette histoire, rien de plus. L’épisode « Stranded » sort un peu du lot et semble même vouloir casser la formule.

Sauf que l’on se rend bien rapidement compte des difficultés de Timeless à faire quelque chose de différent. Car tout revient toujours au même point et rien ne semble véritablement évoluer. Les personnages grandissent pendant que tout le reste est statique. Les mystères de la saison n’ont pas de grand intérêt, les personnages naviguent dans des cas de la semaine plus ou moins bons et puis c’est tout. Timeless a un tel potentiel qu’elle ne se rend même pas compte de ce dont elle est capable et c’est bel et bien là l’un des plus gros échecs de la série. Ce sont les personnages et le casting plutôt correct qui parviennent à garder la série debout. Il faut donc leur donner de la place pour grandir et surtout avoir leurs propres histoires. Mais les affaires de la semaine prennent elles aussi de la place et « Stranded » se retrouve par moment étranglé par celles-ci. « Space Race » est un peu plus compliqué à évaluer mais laisser le téléspectateur imaginer ce qui pourrait fonctionner. En revenant ici à la formule, Timeless échoue à donner une suite à « Stranded » qui vaut le coup d’oeil. On perd alors l’enthousiasme créé précédemment pour revenir à des trucs un peu pompeuses à mon goût. C’est surtout un épisode qui souffre d’éléments de comparaison avec les précédents mais d’un autre côté, c’est aussi un épisode plus faible.

« Space Race » est un épisode troublant à cause de ses faiblesses. Et c’est reparti avec « Last Ride of Bonnie & Clyde », l’épisode parfait pour remettre sur le devant de la scène la potentielle relation entre Lucy et Wyatt. Sincèrement, cela doit être ce que je déteste le plus dans certaines séries : les romances. L’histoire de Bonnie & Clyde était parfaite pour canoniser la relation entre Lucy et Wyatt, histoire de créer un parallèle. Mais l’histoire n’est pas vraiment brillante non plus. La série conserve ses faiblesses et ce n’est pas une hypothétique rencontre avec George Washington dans l’épisode 1.10 qui va savoir changer mon avis sur Timeless. Je ne sais même pas si j’ai envie d’aller plus loin car bien que la série ait quelques qualités et notamment avec son casting et ses personnages quand Timeless se penche dessus, je trouve ça vraiment creux et faible pour une série fantastique. Une série de voyages dans le temps c’est un peu plus comme Doctor Who ou 12 Monkeys pour moi, des séries qui apportent avec elles une vraie mythologie. Doctor Who parvient très bien à équilibrer les intrigues de la semaine avec la mythologie de la saison, ce que Timeless ne semble pas savoir très bien faire. Mais Eric Kripke ne comprend toujours pas ce que les téléspectateurs veulent même s’il s’est pris une roust après Revolution.

Note : 5/10, 3/10 et 5/10. En bref, Timeless continue d’errer un peu malgré quelques qualités ici et là.

Commenter cet article

vts 11/12/2016 11:46

Je trouve que ça devient un peu chiant... L'histoire avec Rittenhouse n'avance pas on sait toujours rien sur lui malgré tous les voyages et les recherches. Il faudrait changer de dynamique le fait de poursuivre toujours le même gars et de réussir à chaque fois c'est vraiment lassant au bout de 9 épisodes !