L’Accident (Saison 1, 6 épisodes) : dans la brume bretonne

L’Accident (Saison 1, 6 épisodes) : dans la brume bretonne

Nouvelle série de France 3, L’Accident démarre comme tout bon petit polar bien français avec son lot de clichés du genre. Mais dès que l’on se penche un peu plus sur L’Accident, la série parvient à délivrer par moment quelques petits trucs sympathiques mais c’est encore trop rare pour trouver L’Accident complètement efficace. En six épisodes, l’intrigue a du mal à évoluer assez rapidement et les personnages autour également. Ce qui est appréciable cependant c’est de voir Bruno Solo dans un rôle taciturne qui lui va comme un gant. Je ne l’avais pas vu dans Deux Flics sur les docks mais je suis persuadé que cela a plus ou moins le même esprit en termes de personnages un peu noir sur les bords. L’Accident n’est pas non plus une série brillante pour autant, elle a ses défauts et c’est peut-être pour cela aussi que tout ne fonctionne pas non plus. Les clichés de séries françaises un peu pantouflardes ressortent et laissent un arrière goût amer alors que cela aurait vraiment pu prendre une ampleur différente. Créée par Olivier Prieur à qui l’on doit déjà plusieurs épisodes de Deux flics sur les docks, la série s’éternise par moment sur des éléments qui ne font pas du tout avancer la narration.

Dans la paisible station bretonne de Sainte-Lune, le corps de Rebecca Cauvy est retrouvé sur la nationale : ivre, garée à contresens, elle a été percutée de plein fouet par un véhicule. Gabriel, son mari, refuse la thèse du suicide ou de l’accident. Soucieux de rétablir l’honneur de Rebecca et de protéger sa fille, il mène l’enquête, dévoilant peu à peu les nombreuses zones d’ombre d’une petite communauté frappée par la crise. Cet ‘’accident’’ ne serait-il que la partie émergée d’un terrifiant iceberg ?

C’est sans compter sur le fait que le script enchaîne par moment certains problèmes narratifs. Les invraisemblances s’enchaînent par moment donnant l’impression qu’Olivier Prieur ne sait pas toujours où est-ce qu’il veut réellement embarquer sa série. Je me demande d’ailleurs parfois si cela n’aurait pas été mieux de faire durer le tout 90 minutes, comme un bon petit téléfilm du samedi soir plutôt que de délivrer un truc qui ne rend pas vraiment à la France ses lauriers de création de séries. Le fait que le scénario sonne faux (et notamment la fin du premier épisode qui est sacrément ridicule et qui donne un premier aperçu des problèmes de L’Accident). On comprend assez rapidement dès les deux premiers épisodes qui est le suspect principal. Le bon vieux système narratif reprend alors le dessus sur l’originalité alors que tout est mis en oeuvre pour nous piéger. Mais le piège ne se referme jamais au plus grand damne d’un téléspectateur en quête d’une série policière beaucoup plus originale. Si j’apprécie le fait que le lieu est un peu plus original que Paris ou le sud de la France, la Bretagne n’est pas toujours mise en valeur comme il se doit. D’autres séries françaises ont réussi à faire quelque chose de bien plus efficaces. Je pense notamment à Dolmen qui avait su faire un truc avec la Bretagne qui savait sortir un peu du lot.

Les personnages manquent quant à eux de profondeur alors que la série ne cherche jamais à explorer leur psychologie. C’est une déception car l’histoire est déjà peu pertinente et efficace alors en plus si les personnages ne sont pas plus travaillés, le résultat est sacrément problématique. Si cela fait plaisir de voir Bruno Solo dans un rôle qui lui va bien, le personnage n’est pas suffisamment fort pour incarner la série. Cela partait d’une idée intéressante qui se termine en plus en eau de boudin. Le tout est trop prévisible pour accrocher et les six épisodes ont bien du mal à s’achever. Une fois arrivé au bout du second, je me suis demandé si j’allais avoir le courage de terminer ce qui est finalement l’une des plus grosses déceptions françaises que j’ai pu voir depuis La Vengeance aux Yeux Clairs (TF1)…

Note : 3/10. En bref, une série décevante qui a bien du mal à trouver son chemin… Dommage.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article