Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes 10 nouveautés séries de l’année 2016…

25 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Série Express

Mes 10 nouveautés séries de l’année 2016…

Comme chaque année, je vous offre un classement des 10 nouvelles séries de l’année qui m’ont marqué à différents niveaux et pour des raisons différentes. Alors que cette année n’a jamais été aussi riche en séries avec près de 455 séries diffusées sur le sol américain, le choix devrait être compliqué et pourtant, 2016 n’a pas forcément été aussi riche que d’autres années en pépites. Même Netflix commence à se reposer sur ses lauriers…

10 - Flowers (-)
Petite série britannique sortie de nulle part, si vous n’avez pas encore sauté le pas de regarder Flowers, je vous la conseille sans problème. La série est surprenante en plus d’être une bonne comédie.

9 - Preacher (AMC)
Adaptée d’un comics, Preacher aurait pu faire partie des « ratés » de AMC, comme la première saison de The Walking Dead. Et puis finalement c’est une agréable surprise, qui de fil en aiguille parvient à nous surprendre avec de solides twists et de bons moments jouissifs comme l’on était en droit de l’attendre de la part de cette série.

8 - Better Things (FX)
En voilà une comédie dramatique séduisante. Better Things associe le talent de Pamela Adlon à celui de Louis C.K. une nouvelle fois pour une brillante exploration des sentiments, du problème d’être une mère et de concilier à tout cela une vie professionnelle.

7 - This is Us (NBC)
Surprenant drame de la série sur NBC, This is Us est le nouveau Parenthood, une série familiale qui traite de façon assez universelle de thématiques différentes en lien avec la famille. Si This is Us ne vous a pas encore conquis, alors il est peut-être temps d’aller au delà du premier épisode.

6 - Fleabag (-)
Venue de nulle part elle aussi, cette comédie britannique parle de sexualité, elle parle de la complexité des relations dans notre monde actuel. Une agréable surprise, drôle et fraîche qui donne envie de voir plus de comédies dramatiques originales dans ce monde uniformisé.

5 - The Night Of (HBO)
Après plusieurs années, The Night Of est enfin née. Au départ ce devait être James Gandolfini dans le rôle titre, puis Robert de Niro et le malheur (ou la chance) a voulu que cela soit John Turturro. La série surprend par sa sobriété et sa façon de traiter une affaire judiciaire sous un angle non pas idée mais permettant de discuter la notion de présomption d’innocence.

4 - The Girlfriend Experience (Starz)
En adaptant en série le film de Steven Soderbergh, la tâche n’était pas aisée. La série se transforme alors rapidement en Black Swan travaillé, traitant de la jalousie, de la dualité et de la violence du monde de la danse comme l’on ne l’avait jamais encore vu auparavant. C’est âpre mais brillant.

3 - American Crime Story : The People vs. OJ Simpson (FX)
Ryan Murphy démontre ici qu’il est capable de faire de belles choses. S’il a laissé American Crime Story aux scénaristes de Big Eyes (de Tim Burton), grâce à un solide casting et à une histoire bien menée, la série permet de se questionner sur la recherche de célébrité, sur la place de la femme dans un monde d’homme et sur la façon dont ce cas judiciaire a été traité.

2 - Stranger Things (Netflix)
Brillante hommage aux productions Amblin, Stranger Things utilise ses références pour construire une histoire aux allures d’années 80 bien rodée. La série a ses défauts mais sa nostalgie m’a emporté du début à la fin. J’en redemande.

1 - Westworld (HBO)
Sans aucun doute la meilleure série de 2016. Westworld est le brillant exemple de ce qu’une bonne série de HBO veut dire. C’est de la SF pure, pour toutes les questions qu’elle pose et les réponses qu’elle cherche à donner. Je n’avais pas été aussi fasciné par une série depuis… Fringe et le moins que l’on puisse dire c’est que ça date…

Mais aussi : Lady Dynamite (Netflix), Atlanta (FX), Billions (Showtime), Hater Back Off (Netflix), The Detour (FX), Angie Tribeca (FX), 11.22.63 (Hulu), The Path (Hulu), etc.

Commenter cet article

Vivier 27/12/2016 10:24

Ne serait-ce pas plutot Flesh and Bone que vous parlez dans votre numero 4 ? Parce que The Girlfriend Experience ne parle pas de danse !