Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Those Who Can’t (Saison 2, 10 épisodes) : le lycée reprend du service

4 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Those Who Can't

Those Who Can’t (Saison 2, 10 épisodes) : le lycée reprend du service


Le mélange qui sévit dans Those Who Can’t fonctionne encore cette année. La première saison de Those Who Can’t était une agréable petite surprise qui venait un peu de nulle part. C’était drôle et même plus encore. C’est ce qui rendait Those Who Can’t assez étonnante et efficace à la fois. Toujours gérée par ses créateurs, la série délivre une nouvelle fois plusieurs séquences assez funs qui mettent en exergue un humour assez intéressant. La série raconte toujours l’histoire des profs qui ne sont pas très bons dans ce qu’ils font mais font de leur mieux pour au moins nous amuser. Les personnages sont tous plus intéressants les uns que les autres alors que l’humour de Those Who Can’t parvient à utiliser toutes les qualités de chacun des membres du casting. L’humour évolue alors en fonctionne de chacun, tout en créant une mouvance différente. Si cette année Those Who Can’t ne change pas grand chose, je trouve ça presque dommage. L’énergie créatrice de la première saison s’en va un peu malgré la volonté de garder une vraie constance dans le récit et dans l’histoire. La série ne cherche toujours pas à être réaliste dans le monde dans lequel elle nous plonge. La série continue de gérer plutôt bien ses intrigues et ses situations ce qui permet de créer un vrai potentiel pour des répliques ciselées qu’elle délivre à sa façon.

Ces répliques sont un peu plus attendues cette année dans le sens où l’on a déjà vu plus ou moins pas mal de choses l’an dernier. Cela ne fait pas de la saison 2 un raté, bien au contraire, juste une comédie qui se réconforte dans ce qu’elle sait déjà faire. Those Who Can’t échoue aussi à certains moments, donnant l’impression de rater des trucs qui ne sont pas forcément très originaux non plus. Comme durant la première saison, quelques épisodes sortent du lot et l’un d’eux a même été presque parfait, cependant certains autres sont un peu plus maladroits et donc un peu plus ennuyeux. L’équilibre reste plutôt bon dans son ensemble laisse au téléspectateur l’occasion de passer chaque semaine un bon moment. Aidée par une diffusion par deux épisodes, Those Who Can’t parvient à nous attacher plus rapidement et à nous donner plus l’occasion de nous immerger dans les aventures de ces personnages. La série donne cette année un peu plus de liberté à son récit et surtout de moments pour respirer. Si tout n’est pas brillant, il y a en tout cas quelques améliorations de ce genre là apportées à la série. Si cette saison 2 reste dispensable, elle n’en reste pas moins sympathique malgré tout. Those Who Can’t fait partie de ces petites comédies qui sans être les plus originales du monde nous permettent quoi qu’il en soit de passer un bon moment.

Je crois que c’est le but de Adam, Andrew et Benjamin, les créateurs de Those Who Can’t. Ils ne voulaient peut-être pas sortir autant du lot que d’autres mais leur comédie maîtrise le genre plutôt bien et nous engage à en regarder toujours un peu plus. Le fait que les saisons soient assez courtes (10 épisodes c’est peu) permet également de développer des intrigues sur des espaces temps un peu plus restreint ce qui s’avère plutôt agréable finalement. On n’a pas à se poser trop de questions et Those Who Can’t fonctionne alors comme une agréable petite surprise. En faisant passer encore une fois les profs pour des gens un peu incompétents, un peu fous, alors Those Who Can’t parvient à nous plonger dans un univers légèrement différent de celui que j’avais imaginé au premier abord. L’an dernier, plusieurs sujets avaient été abordés et cette année on retrouve plus ou moins la même dynamique. Ce n’est donc pas dans la nouveauté que Those Who Can’t va parvenir à faire grand chose mais c’est plutôt dans cet esprit bon enfant et humour décomplexé que j’aurais bien envie de voir une saison 3 si TruTV veut bien évidemment en commander une (et la chaîne n’est pas encore prononcée sur le destin de sa charmante petite comédie).

Note : 6.5/10. En bref, une saison 2 sympathique, permettant à Those Who Can’t de rester constante dans son entreprise comique.

Commenter cet article