Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Younger (Saison 3, 12 épisodes) : le pouvoir de l’amitié entre femmes

30 Décembre 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Younger

Younger (Saison 3, 12 épisodes) : le pouvoir de l’amitié entre femmes


Ce qui fait que Younger fonctionne encore aujourd’hui c’est le fait que la fille de Liza, son boulot et ses amis sont toujours une priorité. Younger parvient alors à maintenir une certaine vision des choses non pas en glorifiant une génération par rapport à une autre, ou bien en donner des priorités à ce qui se passe à la maison plutôt qu’au boulot, mais en offrant une vision globale des choses qui s’avère être beaucoup plus intéressante que l’on ne pourrait l’imaginer au premier abord. La série est alors capable de parler de sujets forts comme de sexisme à sa façon dans un monde où il est difficile de se faire une place, de trouver du boulot. On comprend le mensonge de notre héroïne. Ou les mensonges car un mensonge en amène toujours un autre. Mais thématiquement parlant, je trouve que Younger fait beaucoup plus en vingt minutes d’épisode que bien des comédies n’en font en une saison. C’est assez dingue de voir ça et pourtant, c’est bel et bien le cas. Younger a cette capacité de proposer des histoires en lesquelles on peut se retrouver tout en dépeignant un monde que l’on ne connait pas nécessaire non plus. Younger c’est aussi le pouvoir de l’amitié entre femmes. Sans la relation entre Liza et Kelsey, je ne pense pas que Younger serait une comédie aussi intéressante. Hilary Duff et Sutton Foster partagent quelque chose au fil des épisodes.

La conclusion de cette saison pourrait bien changer la donne et c’est là que cela peut devenir intéressant. Darren Star, à qui l’on doit déjà Sex and the City, comprend la mécanique d’une bonne comédie qui est capable de parler de choses passionnantes au travers de tout ce qui fait une comédie dramatique. Car Younger n’est pas que drôle, elle est aussi pleine de tendresse et d’émotions quand elle le veut bien. C’est ce qui rend Younger aussi complexe à cerner mais délicieuse à regarder. Même l’amitié entre Liza et Maggie (incarnée par Debi Mazar) est elle aussi intéressant est permet à la série d’explorer encore d’autres terrains. La nouvelle saison reprend alors juste après la mort du fiancé de Kelsey, Thad. Le boulot de Liza à Empirical Press est menacé par des problèmes économiques. C’est là que l’arrivée de Noah Robbins semble intéressante mais n’est probablement pas ce que j’ai préféré pour autant dans Younger non plus cette année. Si Liza et Kelsey tentent de le convaincre de lâcher de l’argent, ce n’est pas aussi facile que ça. Nous sommes dans une comédie avec des mensonges, etc. mais elle reste bienveillante malgré tout alors la conclusion de chaque épisode se fait avec une petite morale à comprendre.

Diana est toujours parfaite. Ou alors ce n’est que Miriam Shor. Il faut dire que cette dernière a vraiment un rôle qui lui va comme un gant. Darren Star a compris ce qu’il fallait lui donner et il lui donne sans problème. C’est assez amusant de voir Diana cette année car j’ai vraiment eu l’impression que Younger voulait changer quelque chose avec elle. Younger ne reste jamais enfermée dans une seule thématique et se permet de tout explorer à sa façon. Elle ne veut pas non plus rester sur un personnage et laisser les autres de côté. C’est pourquoi Younger fonctionne finalement aussi bien et pourtant elle est encore là. La série cherche toujours à conter quelque chose du monde moderne afin de nous en apprendre une leçon. A la fois que les mensonges sont parfois une bonne chose et qu’ils peuvent aussi tout détruire. Je pense que si Younger fonctionne c’est en grande partie car il y a beaucoup de choses dans cette série qui manquent à la télévision actuellement. Il n’y a pas autant de comédies sur des femmes mine de rien, peu importe ce que l’on peut dire. De plus, Darren Star connaît très bien la culture new-yorkaise qu’il insuffle dans Younger avec une vraie efficacité.

Note : 7/10. En bref, encore une saison réussie pour Younger.

Commenter cet article