Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Live by Night (2017)

19 Janvier 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Live by Night (2017)

Live by Night // De Ben Affleck. Avec Ben Affleck, Zoe Saldana et Brendan Gleeson.


La prohibition est un sujet intéressant de l’Histoire des Etats-Unis. En effet, cette période où l’alcool était interdit a aussi délivré des tas de fictions et notamment la série Boardwalk Empire, produite par Martin Scorsese. Flop aux Etats-Unis, Live by Night est la nouvelle incursion de réalisateur pour Ben Affleck (Argo) en adaptant le roman de Dennis Lehane, lui-même. Multicasquette sur ce film, Ben Affleck assoit alors sa propre vision des choses sur une histoire qui peut rapidement devenir décevante. Je n’ai pas nécessairement vu passer les deux heures de film mais sans trop savoir pourquoi, certains moment m’ont véritablement ennuyé. Notamment l’introduction qui, en plus d’être longue, ne fonctionne pas aussi bien que la suite du film. Je pense surtout que Live by Night est un film ambitieux et que Ben Affleck se prend les pieds dans le tapis à de nombreuses reprises. Cela reste bien entendu un bon film noir avec un propos s’érigeant contre la politique du pays à l’époque. C’est la seconde fois que Ben Affleck adapte un roman de Dennis Lehane, après Gone Baby Gone (2007). Si ce dernier n’était pas un grand film, Live by Night y ressemble un peu plus malgré quelques problèmes au tableau.

Boston, dans les années 20. Malgré la Prohibition, l'alcool coule à flot dans les bars clandestins tenus par la mafia et il suffit d'un peu d'ambition et d'audace pour se faire une place au soleil. Fils du chef de la police de Boston, Joe Coughlin a rejeté depuis longtemps l'éducation très stricte de son père pour mener une vie de criminel. Pourtant, même chez les voyous, il existe un code d'honneur que Joe n'hésite pas à bafouer : il se met à dos un puissant caïd en lui volant son argent et sa petite amie. Sa liaison passionnelle ne tarde pas à provoquer le chaos. Entre vengeance, trahisons et ambitions contrariées, Joe quittera Boston pour s'imposer au sein de la mafia de Tampa…

Alors que Ben Affleck tente clairement ici de lorgner sur du Martin Scorsese sans avoir les moyens de le faire, Live by Night tire parfois un peu la corde sans pour autant que cela ne soit totalement déplaisant non plus. D’ailleurs, qui aurait pu croire il y a dix ans que Ben Affleck allait devenir cette sorte de nouveau Clint Eastwood mettant en scène des long métrages du même esprit, académiques, sobres, avec un engagement certain dans l’histoire qui nous est contée. Le roman de Dennis Lehane était ici complexe à adapter, notamment car l’époque est intéressante et qu’il fallait peut-être s’engager un peu plus là dedans et moins dans les simagrées du héros. Sa relation avec la femme d’Albert White était assez longue et chiante. Elle pourrie d’ailleurs une bonne partie du début du film alors qu’il aurait sans aucun doute se concentrer sur l’action et par la suite sa rencontre avec le personnage incarné par Zoe Saldana (dont j’ai déjà oublié le nom également). Ainsi, Live by Night ne renouvelle en rien le genre et s’avère être un film passable sur certains points mais globalement, le tout reste assez plaisant sans jamais vraiment nous ennuyer et ce n’était vraiment pas donné au premier abord. Je trouve presque dommage que la sortie de ce film se fasse par la petite porte compte tenu du pedigree du réalisateur mais bon, peu importe.

Note : 6/10. En bref, un petit film de gangsters permettant de conforter Ben Affleck dans sa place de touche à tout.

Commenter cet article