Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Last Face (2017)

17 Janvier 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : The Last Face (2017)

The Last Face // De Sean Penn. Avec Charlize Theron et Javier Bardem.


Sean Penn est un homme engagé. Il est donc logique de le retrouver sur The Last Face. Malheureusement, ce film est dégoulinant de conneries. Dès le début, le film veut être la bonne action humanitaire de Sean Penn sauf que ce dernier mélange son propos complexe à une romance pompeuse, comme si The Last Face cherchait à comparer ce qui se passe au Libéria avec la vie de Miguel et Wren. Le parallèle est souvent créé et c’est vraiment dégueulasse. Surtout que le conflit amoureux n’a strictement rien à voir avec ce qui se passe en Afrique. A côté de cette romance qui prend une bonne partie du film, The Last Face montre l’horreur des conflits des pays d’Afrique avec ces enfants utilisés en tant que boucliers humains par les rebelles, ces rebelles qui forcent des enfants à tuer leur père, etc. C’est gore, très gore. Je pense que la scène des boyaux utilisés comme cordon de sécurité m’ont calmé et surtout donné envie de rendre ce que je venais de manger. Mais au delà de ça, Sean Penn ne sait pas utiliser cette violence à bon escient. On se retrouve alors avec un film qui tombe dans tous les clichés possibles et imaginables sans jamais être dans les clous. J’ai été assez irrité de voir que The Last Face cherche aussi à montrer la suprématie occidentale et la façon dont elle doit être vue comme des bons héros qui savent tout le monde.

Au Libéria, pays d’Afrique ravagé par la guerre, le docteur Miguel Leon, médecin humanitaire, et le docteur Wren Petersen, directrice d’une ONG, tombent passionnément amoureux l’un de l’autre.
S’ils sont tous les deux engagés corps et âme dans leur mission, ils n’en sont pas moins profondément divisés sur les politiques à adopter pour tenter de régler le conflit qui fait rage.
Ils devront surmonter leurs clivages et le chaos qui menace d’emporter le pays tout entier – sous peine de voir leur amour voler en éclats…

Les occidentaux ne sont jamais critiqués alors que leurs actions peuvent parfois aussi l’être. Je suis sûr que Sean Penn en sait quelque chose étant donné qu’il est engagé humanitaire ment parlant et qu’il a déjà fait des voyages dans des pays d’Afrique. Ce qu’il tente de faire ressentir dans The Last Face ne fonctionne jamais. C’est mièvre à souhait alors que le film nous balance des ralentis dégueulasses et des séquences qui donnent plus la gerbe qu’autre chose. Je ne parle pas de violence mais plutôt de paraboles utilisées pour étayer de la mauvaise façon le propos. Charlize Theron et Javier Bardem surnagent dans ce film rance qui ne semble jamais vraiment cerner ce qu’il raconte. Les acteurs sont bons mais dans le film ils sont mauvais. Je n’ai pas réussi à avoir de la compassion pour ce que vie Charlize Theron dans le film, larmoyante à tous les bouts du film, que cela soit dans sa relation avec Javier Bardem ou les horreurs qu’elle a sous les yeux. Et Javier Bardem de son côté surnage dans un rôle qui aurait pu bien lui aller mais qui n’est jamais développé judicieusement. Ce n’était pas un film facile à faire mais il y avait une façon plus engagée de raconter une telle histoire que de nous pondre le tout en arrière plan d’une romance qui n’a ni queue ni tête. Finalement, The Last Face ne vaut rien, il devient même très rapidement une indécence complète…

Note : 0/10. En bref, pour quelqu’un comme Sean Penn, je crois que c’est indécent de sortir un tel film.

Commenter cet article