Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : xXx : Reactivated (2017)

19 Janvier 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : xXx : Reactivated (2017)

xXx : Reactivated // De D.J. Caruso. Avec Vin Diesel, Donnie Yen et Deepika Padukone.


Vin Diesel semble adorer réanimer des franchises décédées. En effet, après avoir fait revivre Fast & Furious avec le 4ème volet de la franchise, il tente de faire revivre une autre franchise, née en 2002 : xXx. S’il n’est pas apparu dans le second volet qui mettait en scène Ice Cube (qui fait d’ailleurs une apparition surprise à la fin du film, suggérant un 4ème volet), il revient plus en forme que jamais. Mais bon, on ne va pas voir xXx : Reactivated pour son scénario, bourré de raccourcis et de fainéantises en tout genre, plus pour le goût du fun et de l’action qui pour le coup se laisse accueillir sans aucun temps mort. Les cascades sont impossibles, les personnages assez peu développés et les dialogues ras les pâquerettes mais au fond, le film semble assurer son côté bourrin décérébré et cela parvient à fonctionner plus ou moins bien. Certains moments sont même étrangement ridicules mais encore une fois, ce n’est pas pour la cohérence que l’on va voir un tel film. F. Scott Frazier (Collide, The Numbers Station) n’est pas un scénariste connu pour être très finaud et l’on ne retrouve pas vraiment la crétinerie surannée du premier volet, mais peu importe. Le scénariste délivre du début à la fin des âneries en tout genre spécialement faites pour séduire un public de films d’action.

Xander Cage, sportif de l’extrême devenu agent d'élite, sort de l’exil qu’il s’était imposé, pour affronter le redoutable guerrier alpha Xiang et son équipe. Il entre dans une course impitoyable afin de récupérer une arme de destruction massive connue sous le nom de Boîte de Pandore. Recrutant une toute nouvelle équipe d’experts accros à l'adrénaline, Xander se retrouve au coeur d’une conspiration menaçant les gouvernements les plus puissants du monde.

Pas besoin de réfléchir devant xXx : Reactivated. Côté casting, Vin Diesel donne surtout l’impression de faire partie d’un spin off de Fast & Furious (et le scénario un peu aussi, surtout quand on voit la tournure des évènements qui n’est pas sans faire écho à Fast 4). mais ce sont les autres qui parviennent à apporter un truc. Ce casting international puise dans plusieurs ressources, de la très sympathique Deepika Padukone à Ruby Rose (Orange is the New Black) en passant par Toni Collette, parfaite en patronne de la CIA froide et cynique. L’humour joue donc une grande partie dans ce nouveau volet des xXx et ce n’est pas plus mal. Cela permet de faire passer la pilule par rapport à certains trucs décevants qui malheureusement gâchent la fête. On ne peut donc que recommander un tel film aux amateurs du genre, les autres seront forcément déçus. D.J. Caruso (Paranoïak) s’efforce de donner un peu de punch à tout cela. Réalisateur de quelques bons films mais également de nanars, tente alors de trouver un équilibre entre les deux même si ce n’est pas facile. La bêtise est à tous les coins de rue mais comment ne pas apprécier certains moments où le film tourne en roue libre et joue à fond la carte du film bon marché qui n’a pas vraiment cherché à être bien plus qu’un divertissement sans cervelle.

Note : 5/10. En bref, un divertissement qui ne demande pas beaucoup de réflexion et qui échoue sur pas mal de points mais parvenant malgré tout à rester fun sans aucun de temps morts.

Commenter cet article