Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Homeland. Saison 6. Episode 2.

24 Janvier 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Homeland

Critiques Séries : Homeland. Saison 6. Episode 2.

Homeland // Saison 6. Episode 2. The Man in the Basement.


Homeland démontre cette année sa capacité à se réinventer et se réécrire. La série propose ainsi quelque chose de totalement différent et cela fonctionne assez bien. La saison se découpe en deux histoires, la première est celle de Carrie et Quinn, l’autre de l’affaire qui va nous occuper toute la saison. Pour ce qui est de Quinn, son état est loin de s’améliorer et sa relation avec Carrie tout autant. Si l’idée de créer une vraie confrontation entre les deux personnages est intéressante, ce qui ressort surtout c’est Carrie. Cette dernière va mieux qu’il y a deux saisons de ça et son état lui permet de s’occuper de celui qui au fond, lui est destiné. C’est une relation complexe que Homeland tente de délier au fur et à mesure à sa façon. Ce duo, dysfonctionnel à souhait, a donc tout un tas de belles choses à nous raconter. La vie de ces deux personnages est elle aussi compliquée. Carrie n’a pas envie de voir Quinn vivre ce qu’elle a vécu dans un hôpital psychiatrique. Elle a envie de le voir se remettre de ses émotions à ses côtés. L’idée d’avoir fait emménager Quinn chez Carrie est une étape intéressante dans la vie de ces deux personnages. Cele fait désormais trois ans (dans la timeline de Homeland) que Quinn et Carrie se sont embrasser et je me demande si un jour cela va réellement redevenir comme avant.

Le fatalisme dans lequel Homeland se plonge me plaît. Ce besoin de rappeler que la vie est compliquée, que l’amour n’est pas simple non plus surtout dans ce monde où l’insécurité est maître. On reprend alors l’histoire là où on l’avait laissé à la fin de l’épisode 6.01, utilisant tous les trucs narratifs qui ont fait le succès de Homeland mais avec des intrigues différentes. Carrie doit forcer Quinn à prendre ses médicaments afin de lui éviter de perdre encore plus que ce qu’il a déjà perdu. Du côté de l’intrigue de la saison, Homeland reste encore un peu vague. S’il y a des pistes, je me demande ce qu’ils sont en train de préparer. Mais la mise en place est assez longue, surtout quand Quinn et Carrie occupent finalement avec leur histoire une bonne partie de l’épisode. Ce qui me rend également curieux c’est de voir comment Homeland va gérer la nouvelle politique américaine. Après tout, avec l’élection de Donald Trump, les choses ne peuvent pas être les mêmes aujourd’hui que sous l’ère Obama. C’est là que la CIA pourrait bien prendre un virage intéressant, notamment au travers de Saul. Ce dernier reste un personnage intéressant, de l’ombre mais je reste surtout curieux de voir comment Homeland compte faire évoluer le tout, à la fois du point de vue de la CIA mais également du point de vue de sa relation avec Carrie. Les pistes sont nombreuses et Homeland semble chercher une nouvelle direction. J’espère qu’elle va la trouver rapidement.

Note : 8/10. En bref, encore un solide épisode de Homeland rappelant que cette série est un caméléon capable de se muer en tout un tas de choses différentes mais toujours équilibrées et passionnantes.

Commenter cet article

looky 20/02/2017 02:29

prière de corriger vos fautes d'orthographe avant de mettre le tout en ligne!