Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Quantico. Saison 2. Episode 9.

26 Janvier 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Quantico

Critiques Séries : Quantico. Saison 2. Episode 9.

Quantico // Saison 2. Episode 9. Cleopatra.


Dans une énième tentative de sauver son bébé, ABC change la programmation de Quantico (désormais le lundi soir, sa meilleure case) et les producteurs changent un peu la formule. La série va alors abandonner ses flashbacks pour se concentrer sur le présent avec l’espoir de faire vivre un peu plus la série et de la rendre plus dynamique. L’idée n’est pas mauvaise, d’autant plus que cette saison 2 est déjà bien meilleure que la laborieuse première. Pourtant, la série connaît toujours des problèmes et cet épisode n’est pas le premier du genre. Alex semble avoir prouvé à Ryan qu’elle a un téléphone AIC sauf que Alex n’est pas quelqu’un qui peut en avoir un logiquement. Si cette histoire reste sympathique au premier abord, l’épisode repose en grande partie sur le fait qu’il faut nous remettre dans le bain après les huit épisodes de la première partie de la saison. Le résultat est assez compliqué dans le sens où cela ne fonctionne pas toujours et que le rythme est assez saccadé. Les twists de la série restent sympathiques mais pas aussi prenant que certains du début de la saison et encore une fois cela reste dommage. Car si Quantico fait des tas de révélations et de twists, je pense sincèrement que cela aurait pu prendre une forme légèrement différente par la suite. Si l’histoire du téléphone est parfois un peu compliquée à avaler pour le téléspectateur, nous sommes dans Quantico pas dans la série la plus cohérente du monde non plus.

Je me demande ce que cela signifie malgré tout dans le sens où la série a un vrai potentiel. La confrontation entre Hannah et Alex par exemple fonctionne car les personnages ont appris à fonctionner dans le récit au fil des épisodes (et surtout par rapport à l’an dernier). Il y a une alchimie qui s’est créée entre les membres du casting qui est bien plus palpable cette année qu’elle ne l’était l’an dernier. Les flashbacks à The Farm sont toujours aussi ennuyeux. Ce n’est pas que cela ne sert strictement à rien mais Quantico ne sait jamais vraiment quoi en faire et c’est bien là le problème. Sebastian ne fonctionne pas vraiment. Pour un personnage sensé être important, la narration n’arrive pas vraiment à faire la part des choses et à délier tout ce qui doit réellement prendre le téléspectateur et lui donner envie de revenir. Fort heureusement que Alex est là pour tenter de dynamiser un peu les choses mais cela reste encore bien maigre à mon goût. Finalement, si Quantico a promis de changer cette année, elle continue de garder certaines faiblesses intactes au grand damne du téléspectateur. J’avais réellement envie de voir Quantico évoluer et prendre une forme légèrement différente mais le résultat n’est pas sensationnel pour le moment. J’ai peut-être espoir que le changement de narration qui va se faire très rapidement puisse donner un coup de jeune à une série ramplanplan.

Note : 4.5/10. En bref, l’épisode manque souvent de rythme et les révélations tombent comme des gouttes d’eau dans un vase. Dommage.

Commenter cet article