Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Taboo. Saison 1. Episode 2.

19 Janvier 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Taboo

Critiques Séries : Taboo. Saison 1. Episode 2.

Taboo // Saison 1. Episode 2. Episode Two.


Sans tabous, Taboo n’est pas spécialement la série à laquelle je m’attendais. Et ce n’est pas un compliment. En effet, avec ce second épisode Taboo croule sous les faiblesses narratives et tente tant bien que mal de garder la série à flot. J’adore Tom Hardy, je crois que je l’ai déjà suffisamment dit en parlant des fictions dans lesquelles il est apparu au fil des années. Mais ce dont je me rends compte ici c’est qu’au delà de son talent, le choix de participer à ce projet s’est véritablement retourné contre lui. Taboo cherche donc à utiliser au mieux le talent de son acteur principal, tout en laissant de côté la narration. Et c’est bien là que les problèmes commencent car si l’on ne peut pas remettre en cause le talent de Tom Hardy, la série ne sait pas se servir de lui judicieusement. Plutôt que de commencer à utiliser les mystères établis dans le premier épisode, Taboo continue d’ajouter des couches supplémentaires dans ce second épisode. Il y a donc encore plus de conspirations, plus de personnages, tout cela créant forcément un peu plus de confusion dans un ensemble pas toujours très lisible au premier abord. Et c’est bien là que Taboo ne fonctionne pas aussi bien que l’on ne pouvait l’espérer. C’est dommage. Nous avons alors Atticus (incarné par Stephen Graham), aux relations importantes avec le crime organisé londonien, loyal à James. Nous avons aussi Winter (incarnée par Ruby-May Martinwood), la fille secrète d’Helga (et vous connaissez probablement déjà mon avis sur les enfants dans les séries).

C’est sans compter sur Edgar Dumbarton (incarné par le très bon Michael Kelly), un docteur et espion. Mais ce ne sont pas les seuls personnages que Taboo tente de nous introduire dans ce second épisode. C’est par moment à se perdre dans un labyrinthe pas toujours très lisible. Je m’attendais à quelque chose d’un peu différent, d’un peu plus efficace aussi. Surtout que le sujet de départ de Taboo était véritablement intéressant. Son créateur est en plus de ça chevronné et comprend des univers de ce genre là. Tom Hardy continue cependant de rendre le tout suffisamment attachant. Il y a des tas de mystères autour de ce personnage mais ils fonctionnent suffisamment pour que j’ai envie de revenir pour un troisième épisode (au delà du fait que j’ai une grande admiration pour Tom Hardy, mais ça vous l’aviez déjà compris). Ce n’est pas que les mystères de Taboo sont mauvais, mais disons qu’il y en a tellement que l’on ne sait pas trop sur quel pied danser et la série nous perd en cours de route. Je m’attendais à quelque chose de différent, de mieux construit, surtout que le premier épisode ne s’y prenait pas toujours trop mal pour nous intriguer. Finalement, Taboo a de bonnes intentions mais elle a aussi envie de raconter trop de choses en même temps. J’espère que ce n’est qu’un écart et que le prochain épisode va commencer à délier un peu l’histoire car pour le moment on ne peut pas dire que je sois complètement dedans.

Note : 4/10. En bref, les ennuis commencent…

Commenter cet article