Critiques Séries : The Man in the High Castle. Saison 2. Episode 5.

Critiques Séries : The Man in the High Castle. Saison 2. Episode 5.

The Man in the High Castle // Saison 2. Episode 5. Duck and Cover.


Nous arrivons au milieu de la saison et je pense que The Man in the High Castle est un vrai pot pourri de tout un tas de choses différentes, de différentes séries. Ce n’est pas une mauvaise chose mais le mélange peut apparaître étrange au premier abord. Le fait est que cette saison s’est construite sans showrunner, simplement avec des pistes de départ menées par Frank Spotnitz avant que ce dernier ne décide de quitter le navire et de le laisser en pilote automatique. Si l’idée de voir une saison sans showrunner évoluer est excitante, cela mène aussi à quelques confusions sur les choix narratifs effectués. La quête de Tagomi par exemple est quelque chose de fascinant. La série utilise cette partie de son histoire afin de continuer à poser encore plus de questions sans donner de réponses. Les univers alternatifs ne sont rien de neuf à la télévision. Après tout, Fringe a bien réussi à le faire durant près de 3 saisons et The Flash tente de le faire actuellement. Accessoirement, la façon dont Tagomi évolue au fil des épisodes (après le cliffangher de la saison précédente) laisse clairement imaginer quelque chose de nouveau pour la fin de la saison. Si l’on ne connaît pas encore les règles de ces univers alternatifs dans The Man in the High Castle, la série cherche justement à ce que l’on se pose des questions et j’aime beaucoup le résultat. Surtout que le tout est tellement différent de toutes les séries avec des univers alternatifs que l’on a pu voir jusqu’à présent.

Au delà de la quête de Tagomi, que j’aime beaucoup, nous avons tout un tas d’autres intrigues et de personnages à suivre. Notamment Juliana et Ed se retrouvent dans une situation différente alors que Joe apprend un peu plus de choses sur lui-même (ce qui permet aussi de se plonger un peu plus au coeur des idées de la saison). Juliana est un vrai dilemme cette année, peut-être car la série manque de pistes pour la faire évoluer à ce moment précis. Je me demande ce qu’ils comptent faire avec elle par la suite mais je reste persuadé qu’il y a de belles opportunités (à condition que The Man in the High Castle ne s’enfonce pas dans certains travers). Par ailleurs, tout ce que la Résistance va mettre en place dans la seconde partie de la saison risque de ne pas avoir totalement de lien avec la collection de films d’Abendsen, ce qui au fond ne me dérange pas non plus. Mais il va falloir que le puzzle se construise rapidement afin que l’on n’ait pas l’impression de naviguer un peu trop en eaux troubles (et c’est clairement ce qui se passe actuellement). Finalement, The Man in the High Castle continue de me surprendre grâce ici à un épisode savoureux qui ne laisse jamais de place aux réponses (ou en tout cas très peu) dans le but de nous plonger encore plus dans les mystères de la série et certains recoins sinueux qui commencent à connaître un brin de lumière.

Note : 8/10. En bref, un solide épisode qui nous conduit peu à peu vers la seconde partie et fin de la saison.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article