Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Man in the High Castle. Saison 2. Episode 9.

22 Janvier 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Man in the High Castle

Critiques Séries : The Man in the High Castle. Saison 2. Episode 9.

The Man in the High Castle // Saison 2. Episode 9. Detonation.


Voilà un épisode avec un titre plus qu’approprié. De plus, je crois que c’est l’un des épisodes les plus importants (ou attendu) que l’on a vu depuis un sacré bout de temps. Cet épisode marque le début d’une guerre, le début de la chute d’un Empire. Il faut bien avouer qu’avec la mort du Fuhrer dans l’épisode précédent et la destruction du quartier général japonais sur la côte ouest, les choses sont en train d’avancer. Alors que jusqu’à présent The Man in the High Castle se concentrait sur ce qui se passait de façon clandestine avec de petites actions ici et là, les fourmis font leur nid et l’histoire avance enfin depuis l’épisode précédent. « Detonation » est un solide épisode de The Man in the High Castle, qui en plus de bien fonctionner parvient à nous offrir un spectacle assez étonnant. L’histoire de Tagomi par exemple. Ce dernier montre un filme de l’explosion de la bombe nucléaire sur les terres japonaises à sa famille pendant que la résistance de la côte ouest a un plan : mettre des explosifs dans un garage situé en dessous du quartier général Kempetai dans le but de détruite tout et surtout tous ces hommes de pouvoir qui ont pris le pays en otage. Bien entendu, comme Kido est là bas, Frank est volontaire pour la mission dans le but de venger sa soeur et sa famille. Avant que tout cela n’arrive, Frank prend le temps de questionner Ed sur le fait que Kempetai l’ai épargné.

L’histoire fonctionne donc aussi grâce au rythme qui est imposé. Les intrigues sont toutes en train de prendre forme alors qu’elles se rejoignent. L’histoire de Tagomi rejoint donc celle des autres et la mort du Fuhrer change aussi un peu la phase du monde. Sans Hitler à la tête du Reich, les choses vont sûrement devenir un peu différentes. Après tout, la mort d’Hitler dans notre monde (certes il s’est suicidé quand il a vu son empire mourir à petit feu) a aussi créé quelques changements dans la narration de notre histoire et du national-socialisme. Finalement, The Man in the High Castle fonctionne quand elle le veut bien. Quand elle a envie décider de faire évoluer ses intrigues alors elle est capable de faire quelque chose qui vaut la peine d’être vu. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que cela prenne cette forme là mais le résultat est suffisamment étonnant pour passer un agréable moment. Grâce aux retournements de situation qui s’avèrent efficaces et des intrigues qui prennent un vrai cap, The Man in the High Castle bouscule sa propre dynamique et parvient à reprendre du poil de la bête. Ce n’était pas facile de raccorder les idées d’un homme qui est parti en cours de route (aka Frank Spotnitz) et de conclure la saison intelligemment mais les scénaristes ont bien travaillés et cet avant dernier épisode donne une envie : voir le dernier… avant la saison 3 que Amazon a déjà commandé.

Note : 8.5/10. En bref, la conclusion approche à grands pas.

Commenter cet article