Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Lego Batman, le film (2017)

14 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Lego Batman, le film (2017)

Lego Batman, le film // De Chris McKay. Avec la voix VO de Will Arnett, Michael Cera et Rosario Dawson.


Après La Grande Aventure Lego, voici le second film des aventures des Lego cette fois centré sur le personnage de Batman. En voilà une bonne idée et le résultat aura été à la hauteur des attentes pour les références les plus meta. Joyeux bordel du début à la fin, Lego Batman, le film reste fidèle au premier film même s’il ne lui arrive peut-être pas à la hauteur. Cela aurait été difficile de faire mieux ou aussi bien, mais peu importe. Que cela soit pour les Daleks, les dinosaures de Jurassic Park ou encore l’énumération en bonne et due forme de tous les vilains de l’univers Batman, couplé à quelques références bien senties à tous les films Batman sortis au cinéma et à l’ouverture du film se moquant des génériques d’ouverture de film. Tout est réuni pour que le film nous éclate et cela arrive presque tout le temps. Disons que Lego Batman, le film connaît quelques coups de mou, alors que l’histoire a un peu de mal à avancer mais il y a toujours une petite réplique pour nous remettre dans le bain. C’est bordélique mais parfois c’est aussi ce qu’il y a de mieux. Le film veut en mettre des tonnes, raconter des tas de choses mais le second degré est sa plus belle arme, se moquant ouvertement du héros DC Comics grâce à sa version Lego à l’égo surdimensionné.

Il en rêvait depuis La Grande Aventure Lego : Batman est enfin le héros de son propre film ! Mais la situation a bien changé à Gotham – et s'il veut sauver la ville des griffes du Joker, il lui faudra arrêter de jouer au justicier masqué et découvrir le travail d'équipe ! Peut-être pourra-t-il alors se décoincer un peu…

Comme c’est un film américain et qu’il fallait une morale pour les enfants, Lego Batman, le film joue une carte attendrissante où le héros se découvre des sentiments et une famille. Si c’est une façon de dépoussiérer le mythe de Batman (et de son air figé et dur), je ne trouve pas que cela soit toujours très cohérent avec le personnage que Lego Batman, le film cherche à nous présenter. Du coup, Batman passe presque au second plan par moment afin de laisser place à mes nouveaux chouchous : le Joker et Robin. Ce sont alors eux qui récupèrent les lauriers du film grâce à la fois à l’humour qu’ils dégagent mais également le charisme qui efface alors Batman. Le film aime les gags parfois un peu trash afin de raconter son histoire sans prendre de gants. C’est parfois too-much mais justement on retrouve l’esprit ravagé du premier volet des aventures Lego. Si j’avais préféré ce premier volet, notamment pour la variété des univers se rassemblant dans un même film, Lego Batman, le film tente de faire de même beaucoup plus difficilement. Difficile d’avaler qu’il y ait des dinosaures dans Batman… Difficile d’avaler tout un tas de choses en fait mais DC a au moins pu se moquer de Marvel grâce au mot de passe de la Batcave « Iron Man sucks » et pour le coup, ça c’était bien vu.

Note : 7/10. En bref, une belle aventure bordélique ponctuée d’humour. Quelques longueurs subsistent et laissent parfois un goût maussade à un spectateur qui attendait peut-être de voir La Grande Aventure Lego 2.

Commenter cet article