Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Raid Dingue (2017)

2 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Raid Dingue (2017)

Raid Dingue // De Dany Boon. Avec Alice Pol, Danny Boon et Michel Blanc.


Mais c’est que Dany Boon aime beaucoup Alice Pol. Nouvelle protégée du réalisateur et découverte dans Bienvenue chez les Ch’tis, elle est désormais dans tous les films du réalisateur. Ou presque. Si je ne suis pas un grand fan d’Alice Pol, je constate qu’elle ne s’en sort pas trop mal avec le peu de bonnes choses qu’il a dans Raid Dingue. Et Dany Boon rame pour rendre sa comédie vraiment intéressante et drôle. Estampillé comédie, je m’attendais à ce que Raid Dingue sache me faire rire comme une vraie comédie française. Si je ne suis pas là pour le réalisme du film, Raid Dingue donne l’impression que le RAID est une bonne de gros rigolos qui s’en contre-foutent des gens. C’est bien beau de dédier ce film à ces gens qui sont là pour faire en sorte que notre pays soit en sécurité mais de les ridiculiser à ce point, c’est assez dommage. Compte tenu de l’actualité en France, le film est presque trop mal venu. Trois ans après le très mauvais Supercondriaque, Dany Boon tente clairement de faire mieux et il réussi d’une certaine façon. Je déteste toujours autant Dany Boon mais je suis forcé de constater que son Raid Dingue n’est pas totalement raté non plus.

Johanna Pasquali est une fliquette pas comme les autres. Distraite, rêveuse et maladroite, elle est d'un point de vue purement policier sympathique mais totalement nulle. Dotée pourtant de réelles compétences, sa maladresse fait d'elle une menace pour les criminels, le grand public et ses collègues.
Assignée à des missions aussi dangereuses que des voitures mal garées ou des vols à l'étalage, elle s'entraîne sans relâche pendant son temps libre pour réaliser son rêve : être la première femme à intégrer le groupe d'élite du RAID.

Le film n’est pas vraiment à la hauteur des attentes, ni du point de vue de la comédie ni de l’action. Du point de vue comique, cela ne fonctionne pas vraiment. Peu de trucs fonctionnent réellement, hormis les conneries de l’héroïne aidées par une Alice Pol dévouée au rôle qui en fait des caisses et réussi à décrocher quelques sourires. Il en va de même pour Michel Blanc (Un Petit Boulot) qui trouve ici un rôle qui lui va bien mais dès que Raid Dingue tente de plonger dans la romance et le ridicule alors les choses deviennent catastrophiques. Dany Boon aurait peut-être fait mieux de rester derrière la caméra (même s’il reste un réalisateur plus que médiocre) et laisser alors son rôle à quelqu’un de plus chevronné et drôle que lui. Côté seconds rôles, les choses se gâtent également même si Yvan Attal, dans un rôle assez casse gueule ne s’en sort pas trop mal et parvient à décrocher lui aussi les aveux du public. Avec Raid Dingue, Dany Boon continue de proposer des films bas de plafond qui sans être ici un navet ne fonctionnent pas complètement. C’est comme si finalement Dany Boon avait abandonné l’idée d’être bon et se contenait de venir empocher des euros pendant qu’il se prélasse à Los Angeles avec sa petite famille. Dommage, j’avais presque envie d’aimer Raid Dingue mais il me rappelle Protéger et Servir, un film français raté qui tentait là aussi de jouer sur les forces de l’ordre françaises.

Note : 3/10. En bref, une comédie rarement drôle et loin d’être aidée par Dany Boon…

Commenter cet article