Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 24 : Legacy. Saison 1. Episode 4.

23 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #24 Legacy

Critiques Séries : 24 : Legacy. Saison 1. Episode 4.

24 : Legacy // Saison 1. Episode 4. 3:00pm-4:00pm.


L’un des trucs les plus fascinants dans 24 c’est que la série cherche toujours une sorte de morale. Elle l’a fait avec Jack Bauer, mais sans que cette morale suive réellement tout le cours de la série. Il y a donc une forme d’idéologie sous jacente que la série tente de développer à sa façon, mais difficilement par moment aussi. Après le très bon épisode précédent qui permettait de retrouver le 24 que j’ai toujours aimé, celui-ci reprend le chemin un brin décevant des débuts. La série commence donc un peu à stagner dans le but de placer ses pions pour la suite de la saison. Mais je n’ai pas envie que 24 : Legacy devienne une série en dents de scie, avec un solide épisode et un épisode plus plan-plan et tout de suite moins passionnant. J’aimerais qu’une fois la machine lancée, elle est lancée. L’épisode prend le temps de respirer et laisse aux personnages du temps avant de nous plonger dans une toute nouvelle partie de l’histoire. Nilaa continue de dire qu’elle est innocente, même si John Donovan n’a de cesse de lui mettre la pression. Et le fait que nous sachions qu’elle dit la vérité rend le moment beaucoup plus intense tout de suite. C’est la magie de 24 et de la torture que la série opère depuis ses débuts dans le but de faire parler des gens qui parfois sont innocents et finissent au fond du trou une fois la journée terminée.

Je crois que la pire des intrigues de cette saison est celle d’Ayesha. J’ai l’impression que cette aventure dans le pays de la drogue n’apporte rien de neuf à l’ensemble et surtout casse complètement le rythme. Qu’est-ce qu’on se moque des retournements de situation dans cette partie de la saison alors que 24 : Legacy tente tant bien que mal de relier cette histoire avec le reste des histoires de la saison. Et ce n’est vraiment pas facile à faire mais l’on sait qu’ils vont parvenir à le faire à un moment ou à un autre, car 24 a toujours été comme ça. Toutes les intrigues ne sont pas laissées au hasard, même ce qui se passe dans ce lycée. Cet épisode est donc aussi familier pour tous les téléspectateurs de 24. Il ressemble à quelque chose que l’on a déjà vu des dizaines de fois auparavant. Mais je me demande vraiment comment la saison compte réellement prendre son envol. J’ai l’impression que l’on n’est pas très loin d’une belle réussite mais que 24 : Legacy n’arrive pas encore à se lâcher car certaines intrigues parasites viennent casser l’ambiance. J’aurais adoré que cela prenne une forme légèrement différente, peut-être est-ce aussi pour cela que je suis un peu déçu du résultat. Jimmy Smits de son côté est un ajout sympathique au casting finalement. Lors de son arrivée dans le premier épisode j’avais peur qu’il ne soit pas à la hauteur, mais finalement ça fonctionne.

Note : 6/10. En bref, un épisode qui laisse trop respiré les choses. Dommage.

Commenter cet article