Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 5. Episode 13.

24 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 5. Episode 13.

Arrow // Saison 5. Episode 13. Spectre Of the Gun.


L’épisode est mené tambour battant et remet Oliver Queen (et non pas Green Arrow) au centre de l’histoire. La politique est quelque chose de compliqué dans une série mais Arrow trouve une façon de la raconter intelligemment. D’ailleurs, le discours d’Oliver à la fin de l’épisode symbolise pleinement tout ce que cette saison de Arrow a réussi à faire plutôt bien jusque là. Cela fait maintenant presque un an qu’Oliver est le Maire de Starling City, mais je crois que c’est la première fois que la série utilise cette place d’Oliver afin de créer un débat au sein de la Team Arrow. J’aime bien ce que devient Oliver dans cet épisode, ce qui permet aussi de donner un peu plus de place et de légitimité au personnage. En tant que Maire de la ville, Oliver parvient à asseoir quelque chose et à proposer quelque chose par la même occasion. Le créateur de la série, Marc Guggenheim, s’est occupé de l’écriture de cet épisode et l’on sent que l’épisode n’est pas là au hasard. Il est clairement là pour changer la dynamique de la série et la bousculer de façon complètement différente de ce que j’avais imaginé au premier abord. La violence de l’épisode sert là aussi le récit, de façon savoureuse. Ce n’est pas de l’action qui est mise en face du téléspectateur afin de faire joli, c’est de l’action qui parvient à jouer un rôle important dans ce que Arrow tente de raconter cette semaine. La politique c’est complexe, mais la violence et l’action font partie intégrante de tout cela dans le récit de cette série.

L’épisode permet également à d’autres personnages de revenir sur le devant de la scène. Notamment Thea qui me manquait terriblement et qui se trouve ici une place qui lui va comme un gant. Curtis de son côté a lui aussi son moment afin de briller et apporter un vrai truc en plus. Ses opinions et sa façon de penser l’histoire parviennent à rendre le tout palpitant. De plus, Curtis est un électron que Arrow maîtrise et gère à sa façon depuis un bout de temps maintenant. Le flashback de Rene n’est peut-être pas ce que j’ai préféré dans l’épisode (mais l’on connaît mon avis sur les flashbacks de manière générale dans les séries), mais il apporte une profondeur supplémentaire au personnage et à ce que Arrow cherche à raconter autour de lui. L’épisode reste assez standard au fond en dehors de ce que son les personnages mais c’est solide et efficace, pile poil ce qu’il faut attendre de Arrow finalement. Quoi qu’il en soit, cet épisode permet de réveiller Arrow autrement, de nous donner des pistes pour la suite et de rendre Oliver plus intéressant en tant que Maire de la ville. Jusque là, cette place n’avait pas été utilisée judicieusement mais Arrow semble avoir compris l’utilité de la chose. Cette saison continue de me surprendre et d’être également beaucoup plus mature et intelligente que les précédentes. J’ai hâte de voir la suite.

Note : 9/10. En bref, Arrow continue de me surprendre.

Commenter cet article