Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 5. Episode 14.

26 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 5. Episode 14.

Arrow // Saison 5. Episode 14. The Sin-Eater.


Dans sa nouvelle tentative de faire des épisodes différents, « The Sin-Eater » ne fonctionne pas aussi bien que prévu. Alors que Arrow était sur sa bonne lancée ces derniers temps, avec cet épisode elle retrouve un peu certains des problèmes qu’elle a connu par le passé. Certes il y a une évolution drastique cette année mais la place de certains personnages reste intéressante à mon goût. Thea de son côté reprend du poil de la bête et surtout une place plus intéressante au sein de la série. Si l’histoire de Thea a du potentiel, elle n’arrive pas à être aussi passionnante que l’on aurait pu le souhaiter. Il manque peut-être un peu de fun dans cet épisode. Bien que l’épisode soit surtout là pour rappeler qu’il ne faut pas s’amuser avec Thea (et que de ce point de vue là l’histoire fonctionne assez bien), le résultat est assez étonnant. Je m’attendais à un truc différent, surtout quand on voit comment la saison a globalement évolué. Pour ce qui est de sa relation avec Oliver, là aussi Arrow tente de faire quelque chose et de changer un peu la perception. Mais les relations entre les personnages ne sont pas aussi bien développées ici qu’elles ne devraient probablement l’être. De toute façon, Oliver est un peu con par moment. Je dis ça sans être volontairement vulgaire mais juste par simple vérité.

Enfin, il est con quand il y a une romance impliquée dans son histoire. Et là, c’est le drame. Ce n’est pas qu’Oliver n’est pas bien dans des intrigues romancées à ses côtés, mais ce n’est pas son fort. Je préfère le Oliver sur le terrain, je crois qu’il n’y a rien de mieux. Comme tous les solides épisodes d’Arrow ces derniers temps, il y a quelques bonnes thématiques développées que le casting parvient à animer à sa façon (et de façon intéressante). Dans un sens, Arrow ne s’en sort donc pas trop mal quand elle dépeint l’histoire de ses personnages. J’ai juste eu un peu plus de problème avec l’histoire même de cet épisode. Stephan Amell continue d’être un atout majeur de la série, et ainsi tous les personnages continuent de bien l’entourer. « The Sin-Eater » ne fait rien de plus que tout ce que l’on sait déjà sur la série et ses personnages, tirant par moment un peu sur une corde que la série a déjà utilisé par le passé. Mais peu importe, comme la plupart des épisodes de cette saison, on passe un super bon moment, c’est divertissant et l’on retrouve cette pulp du super-héros qui réussi bien à Arrow depuis ses débuts. Le prochain épisode devrait être bien différent et surtout plus convaincant alors que Oliver va à nouveau se retrouver au centre de l’histoire. Tout cela suffit à me convaincre de revenir.

Note : 6/10. En bref, je suis déçu de l’avancée de cet épisode qui n’apporte finalement rien de neuf.

Commenter cet article