Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : DC’s Legends of Tomorrow. Saison 2. Episode 12.

24 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Legends of Tomorrow

Critiques Séries : DC’s Legends of Tomorrow. Saison 2. Episode 12.

DC’s Legends of Tomorrow // Saison 2. Episode 12. Camelot/3000.


On ne peut pas dire que Legends of Tomorrow soit la série la plus intelligente du monde, encore moins dans l’univers DC qu’a créé The CW. Je dirais que c’est la plus débile mais qu’elle sait malgré tout être fun quand elle le veut. « Camelot/3000 » choisit de nous plonger dans un monde particulier de façon particulière. On sent les gros sabots ici et là, ce qui au fond n’est pas forcément un problème mais qui n’est pas non plus la meilleure chose. Cet épisode joue un peu le rôle d’une fan-fiction. L’épisode donne l’impression d’avoir été écrit par des adolescents obsédés par les super-héros, la science fiction et le mythe d’Arthur, mais si au premier abord c’est complètement débile, l’épisode n’est pas totalement raté. Au contraire, l’épisode trouve une façon assez intelligente de se raconter afin de nous faire passer un bon moment. Rien d’exceptionnel bien entendu, mais même si les intrigues et les personnages restent assez basiques dans leur façon de faire, c’est assez fun de voir un épisode qui ne se prend pas la tête avec quoi que ce soit. Bien au contraire, avec l’univers de Camelot, Legends of Tomorrow s’amuse pleinement. Et je pense que c’est avant tout ce qu’il faut retenir. Du début à la fin, l’épisode est plus à prendre comme un gros délire qu’autre chose. Ce qui ne gâche en rien le plaisir que l’on peut prendre. L’histoire se déroule à Detroit en 3000 avec le Dr. Mid-Nite de la Justice Society of America.

Jusque là, le délire fonctionne en grande partie car Legends of Tomorrow ne se prend pas trop la tête. Les scénaristes s’amusent et cherchent donc à nous faire passer un bon moment. Camelot/3000 est aussi un épisode qui envoie nos héros à Camelot où ils doivent combattre l’armée du Roi Arthur afin d’éviter à des super-vilains de mettre la main sur une pièce importante de l’histoire de Jesus Christ et de sa crucifixion. Oui, tout cela reste assez sympathique et basique mais au delà de ça, Legends of Tomorrow tente au moins de rester un bon divertissement. Me plonger dans Camelot me plaît, surtout avec le délire de voyages dans le temps que la série propose. Ce n’est pas exceptionnel au fond mais qui a demandé à ce que Legends of Tomorrow soit brillante ? Je sais que j’ai beaucoup aimé certains bons épisodes mais d’autres m’ont ennuyé car justement la série n’avait pas su quoi faire de ses personnages et de son univers. Là, je pense qu’il y a un angle narratif à prendre. Legends of Tomorrow n’a pas les mêmes moyens qu’une série comme Game of Thrones et ce même si elle tente d’évoquer la grandeur. Le chaos de la grande bataille de l’épisode est plutôt efficace en son genre et je pense que Legends of Tomorrow en avait réellement besoin. La série tente au moins de proposer un truc qui change et ce n’est pas plus mal, tout en assumant ses conneries.

Note : 6/10. En bref, un épisode bourré de conneries mais fun.

Commenter cet article