Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Homeland. Saison 6. Episode 5.

23 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Homeland

Critiques Séries : Homeland. Saison 6. Episode 5.

Homeland // Saison 6. Episode 5. Casus Belli.


Ce nouvel épisode d’Homeland est assez différent de ce que j’avais imaginé au premier abord. Je ne m’attendais pas du tout à ce que la série continue d’explorer ce genre d’histoires mais le résultat est en tout cas à la hauteur des attentes. Pour plusieurs raisons. Je pense que l’histoire de Quinn est l’une des raisons pour lesquelles cette saison est réussie. Non seulement car comme Carrie lorsque personne ne voulait la croire sur Brody, que tout le monde la pensait folle, c’est au tour de Quinn de comprendre ce que l’on peut ressentir. Encore une fois dans cet épisode, l’histoire de Quinn est la plus intéressante de toutes. Accessoirement, nous avons l’histoire de Carrie. Cette dernière se retrouve de plus en plus impliquée dans le monde de la justice et l’on se rend bien compte qu’elle n’a pas vraiment d’expérience dans le domaine mais son rôle est ainsi plus intéressant. Elle joue plus sur le côté mains dans le cambouis car le rôle qu’elle incarne cette année est un peu moins facile que les années précédentes. Homeland ne joue pas sur la bipolarité du personnage, sur ses relations conflictuelles avec elle-même et les autres, etc. Elle joue vraiment sur l’histoire et sa relation avec Quinn. Rien de plus. De plus, Carrie se retrouve désormais dans une situation différente dans laquelle elle est plus sereine et apaisée avec elle-même. Ce qui est assez rassurant d’ailleurs.

Claire Danes continue de me surprendre de la bonne façon. Cette dernière apporte un vrai plus à Homeland que personne d’autre dans le casting n’est capable d’apporter. Peut-être aussi qu’elle incarne vraiment Homeland et que personne d’autre n’incarne la série comme elle. Les dernières scènes de l’épisode sont parfaites pour elle. Ce que j’apprécie énormément dans Homeland c’est la capacité de la série à nous prendre de court quand elle le veut bien. Si cette saison est capable de le faire, elle décide de ne pas prendre les mêmes princesses ou en tout cas de ne pas attaquer du même angle. Du côté de Saul, ce dernier partage enfin sa théorie au sujet du paquet de cigarettes vide de Nafisi. Il a peur que Nafisi ait déjà été dans la pièce, briefé avant son interrogatoire ce qui pourrait être intéressant pour la suite de la saison. J’ai de plus en plus hâte de voir la suite de la saison alors que Homeland est en train de s’emballer et les intrigues de prendre une forme un peu plus palpitantes. Des personnages comme Saul devraient avoir un peu plus de libertés par moment, notamment car je trouve que le personnage se repose un peu sur ses lauriers mais globalement la saison tient la route et s’avère même être l’une des meilleures de toute l’histoire de la série. Plus intelligente, plus mystérieuse peut-être aussi, mais en tout cas ça change.

Note : 7.5/10. En bref, encore un solide exemple de ce dont Homeland est capable.

Commenter cet article

Jypy 26/02/2017 18:44

"elle décide de ne pas prendre les mêmes princesses" ??? Le correcteur automatique a frappé ? :-)