Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 3. Episode 10.

7 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jane the Virgin

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 3. Episode 10.

Jane the Virgin // Saison 3. Episode 10. Chapter Fifty-Four.


Fin de la deuxième partie. Alors que Jane the Virgin a découpé son histoire en « tomes », elle vient de conclure le second et ouvre alors le 3ème tome, 3 ans plus tard dans les dernières secondes de l’épisode. Je ne m’attendais pas du tout à ces twists, excellents au demeurant mais qui vont changer à tout jamais Jane the Virgin. Après avoir réalisé son test, Michael Cordero souffre d’une crise cardiaque à cause de la balle qu’il a reçu par le passé et meurt dans la salle de classe où il a passé son examen. Il aura au moins aimé Jane jusqu’au bout mais le pauvre ne méritait vraiment pas de mourir. Même si Michael ramait pour devenir intéressant ces derniers temps, je ne peux m’empêcher d’apprécier le personnage et le triangle amoureux qu’il y a eu entre lui, Jane et Rafael pendant la première saison et le début de la seconde. Cet épisode parvient à installer intelligemment la mort de Michael. Elle le fait tellement bien que finalement la crise cardiaque de Michael, c’est comme si on la vivait nous aussi. La scène à la vogue est un joli moment qui rappelle aussi à quel point la relation entre Jane et Michael a bien évolué au fil des années. On est loin de la relation d’il y a quatre ans et je trouve que Jane the Virgin a trouvé une façon intelligente de jouer les choses en nous rappelant pourquoi on peut aimer Michael avant de nous l’arracher sous nos yeux. C’est cruel mais ça fonctionne et l’épisode brille en grande partie grâce à ça.

Pas mal de moments de cet épisode prennent tout de suite plus d’ampleur avec la mort de Michael. C’est comme si au fond sa mort avait aidé l’épisode à devenir parfait, à nous imprégner de ce qu’il raconte plus profondément. Si la mort de Michael est quelque chose de fort et que Jane the Virgin n’a pas voulu lésiner sur l’effet de surprise, le saut dans le temps à la fin de l’épisode ajoute un twist supplémentaire. Jane est en train de se préparer pour un mariage, a toujours du mal à oublier Michael et Mateo parle désormais. Au delà de ça, il n’y a pas plus de détails. Si le saut dans le temps est quelque chose de complexe dans une série, « Chapter Fifty-Four » parvient à faire quelque chose de vraiment intéressant à sa façon afin de donner envie de voir ce qui s’est passé pendant trois ans. Je suppose donc que le prochain épisode sera bourré de flashbacks qui vont nous parler du deuil et de la vie nouvelle de chacun des personnages. Trois ans c’est beaucoup et beaucoup de choses ont sûrement changées (et le narrateur est là pour nous prévenir que Jane the Virgin ne sera plus la même qu’auparavant). Reste à savoir désormais quel est le mariage en question et surtout où en est la relation entre Jane et Rafael. Car cela va forcément donner le ton de la partie trois de la série. Pour le moment Jane the Virgin prouve qu’elle n’a pas froid aux yeux et j’ai hâte.

Note : 10/10. En bref, brillant.

Commenter cet article