Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 3. Episode 12.

27 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jane the Virgin

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 3. Episode 12.

Jane the Virgin // Saison 3. Episode 12. Chapter Fifty-Six.


Je pense que la série a toujours compris qu’il fallait prendre du temps pour respirer. Jane a besoin de pas mal de moments de ce genre là dans cet épisode alors que Jane the Virgin continue d’explorer les conséquences de la mort de Michael tout en apportant d’importants changements dans la vie du personnage. L’épisode s’ouvre un mois après la mort de Michael alors que Jane est en pleine thérapie. Durant cette thérapie elle dit à son thérapeute qu’elle a des crises d’angoisse et qu’elle a du mal à aller de l’avant. Ce qui peut se comprendre. Puis Jane the Virgin revient dans le présent et les choses n’ont pas forcément changer. Jane est un peu plus apaisée, mais elle n’oublie pas Michael et n’arrive pas à se faire à l’idée de sa mort. Ce qui peut très bien se comprendre. Le fait que la série prenne son temps afin de gérer la mort de Michael est quelque chose que j’apprécie, qui change un peu la dynamique habituelle de la série et bouscule les téléspectateurs dans le bon sens. Cela permet aussi de retrouver le ton assez solide de la série et ce qu’elle a toujours fait depuis ses débuts. La mort de Michael n’est pas un choc pour rien, la série veut en faire le moteur de l’évolution de son héroïne qui maintenant n’est plus vierge, plus mariée mais veuve. La mort de Scott est à côté de ça un élément policier qui permet à Jane the Virgin de retrouver un peu ce que j’adorais dans la première saison de la série.

J’avais l’impression qu’il n’y avait pas eu de choses de ce genre là depuis un petit bout de temps ici. Avec la fin de l’histoire de Sin Rostro (avant que la série ne nous la ressorte de derrière les fagots), Jane the Virgin est redevenue plus romancée ce qui au fond n’est pas une mauvaise chose à proprement parler non plus. Je suis plutôt convaincu de l’évolution de l’enquête sur la mort de Scott, d’autant plus que Petra est maligne. Afin que tout cela ne retombe pas sur le Marbella, elle a trouvé une solution pour que l’hôtel d’à côté soit le responsable de ce crime. Sauf que l’hôtel d’à côté c’est aussi détenu par son actuel petit ami. Petra est impitoyable mais je pense que je l’aime beaucoup pour ça aussi. Finalement, Jane the Virgin a donc trouvé ici une nouvelle intrigue dans laquelle nous plonger même si le tout est un peu facile par moment. Le drame que la série ajoute à côté s’avère léger et permet aussi aux personnages de respirer un bon coup. Enfin, nous avons Rogelio. Si ce dernier a tendance à être à la fois intéressant et décevant, je trouve que dans cet épisode il ne s’en sort pas trop mal. Pour une fois, cela change un peu. Il faut dire que sa télé-réalité montée de toute pièce avec Darci lui a redonné un vrai coup de jeune alors que le personnage avait tendance à s’encrouter auparavant dans sa telenovela.

Note : 8.5/10. En bref, Jane the Virgin continue sur sa bonne et nouvelle lancée.

Commenter cet article