Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 4. Episodes 13 et 14.

15 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Agents of S.H.I.E.L.D.

Critiques Séries : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 4. Episodes 13 et 14.

Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. // Saison 4. Episodes 13 et 14. BOOM / The Man Behind the Shield.


« BOOM » est un épisode explosif dans tous les sens du terme. Il parvient à rapidement ranimer l’intérêt du téléspectateur pour Agents of S.H.I.E.L.D. même si dans un sens j’ai l’impression de plus en plus que la série manque de temps pour installer quelque chose de cohérent entre les épisodes. Cet épisode est donc un peu un cas de la semaine comme un autre qui n’aura pas de grandes conséquences sur la suite de la série, mais le tout est sacrément fun et je pense que c’est pile poil ce qu’il nous fallait. Phil Coulson est prêt à exploser. La disparition de Melinda May l’a poussé dans ses retranchements émotionnels et là aussi la série parvient à faire quelque chose de légèrement différent. Si Coulson n’est pas ce que je préfère dans cet épisode dans le sens où de toute façon ce n’est pas ce qui se passe de plus important, la détermination de Coulson me plaît. Ce dernier est vraiment en train de reprendre de droit une place qui lui est due dans la série et qu’il a perdu au fil des années. Au début, quand Agents of S.H.I.E.L.D. avait commencé, Coulson était le héros, celui que l’on avait découvert dans Avengers premier du nom et qui avait su installer quelque chose que la série n’a jamais réussi à réutiliser (et ce n’était pas qu’une question de moyens, mais bel et bien aussi une question de scénario qui n’était pas suffisamment ambitieux à ce moment là).

A côté, Jeffrey Mace est quelqu’un de différent, même s’il suit plus ou moins les mêmes codes de Coulson suivait par le passé mais de façon opposée et différente. L’utilisation des Inhumans dans Agents of S.H.I.E.L.D. continue de me déplaire. J’ai l’impression que la bonne idée introduire il y a deux ans de ça ne fonctionne plus aussi bien désormais. Peut-être est-ce aussi pour cela que le film qui était prévu pour 2019 a été annulé entre temps dans les plans Marvel de Disney. Bien que je trouve cela dommage, l’abandon du film s’est fait ressentir dans le scénario de la série qui nous préparait justement intelligemment à ce film encore l’an dernier. La série semble enfin comprendre ce qui fait son succès et surtout ce qui peut nous donner envie de voir encore plus longtemps par le suite, mais il y a des tas de trucs que je me demande désormais sur comment Agents of S.H.I.E.L.D. compte faire évoluer les choses avec le cliffangher de « BOOM ». L’épisode démontre très bien à quel point cette série fonctionne quand elle le veut bien, mais « The Man Behind the Shield » n’arrive pas toujours à la hauteur des attentes non plus. En se concentrant sur le monde de Coulson et May, la série tente de rappeler qu’il y a des gens à sauver. Je ne suis pas le plus grand fan des flashbacks mais malgré tout, Agents of S.H.I.E.L.D. a le mérite de tenter quelque chose.

Notamment en redonnant ici à Coulson la place d’homme le plus important. Alors que nos personnages se retrouvent en Sibérie, l’enquête va rapidement faire avancer l’histoire. Le twist du Life Model Decoy (LMD) n’est pas nouveau. La série l’utilise depuis le kidnapping de May (et donc la révélation que la May que l’on suivait jusque dans l’épisode 12 n’était la vraie). Radcliffe de son côté est plus intelligent qu’il ne semble se comporter, mais Radcliffe n’est pas le vilain de rêve pour Agents of S.H.I.E.L.D.. Je tente vraiment de trouver des qualités à de personnage mais je n’y arrive pas. Je ne comprends pas trop comment on peut passer de vilains charismatiques comme dans les saisons précédentes à ce que l’on peut voir dans cette saison. Pour autant, son plan est sûrement l’un des plus intéressants de toute l’histoire de la série. Finalement, « The Man Behind the Shield » n’est peut-être pas l’épisode le plus brillant de la décennie mais il a au moins le mérite de tenter de faire avancer l’histoire dans une direction et de plus ou moins réussir son boulot. Il ne m’en fallait pas beaucoup plus de toute façon pour apprécier le résultat. J’espère juste que la série va réellement savoir comment faire pour conclure sa saison sans problèmes car pour le moment on ne peut pas dire que cela soit facile de voir dans quelle direction elle veut aller.

Le twist final est sûrement ce qu’il y a de plus surprenant. Quand on se rend compte que Coulson, Daisy, Mack et Mace ont tous été remplacés par des LMD, l’attaque de la base sous marine à la fin prend alors une dimension complètement différente et c’est ce qu’il y a de plus excitant dans cet épisode, bien plus que le flashback de la mission de May et Coulson dans le passé.

Note : 8/10 et 7/10. En bref, grâce à de bons twists, Agents of S.H.I.E.L.D. tient ses promesses.

Commenter cet article