Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Flash. Saison 3. Episode 12.

11 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Flash

Critiques Séries : The Flash. Saison 3. Episode 12.

The Flash // Saison 3. Episode 12. Untouchable.


The Flash continue de proposer des trucs que l’on a l’impression d’avoir déjà vu et qui ne surprennent pas tant que ça. Le conflit de la semaine est assez familier, donnant à l’épisode un côté légèrement ennuyeux. Ce n’est pourtant pas une rediffusion mais bel et bien un épisode inédit de The Flash. Cet épisode prend tout ce que l’on connaît de The Flash, mélange légèrement le tout et tente de nous servir la soupe une nouvelle fois. On sait déjà ce qui arrive à la fin avant même que l’histoire n’ait réellement commencée. Et c’est ce genre de trucs que je n’aime pas trop dans The Flash. Le metahumain de la semaine est encore un personnage que l’on a l’impression d’avoir déjà vu. Clive Yorkin a la maladie de la mort. C’est un peu comme le cas de la semaine du dernier épisode de The Blacklist (4.12) mais en version superhéros. Disons que dès que Clive touche quelque chose, il l’anéantit. Tout cela tente de créer une sorte de lien avec Joe alors qu’il devient la cible de ce metahumain. Si encore une fois c’est une idée plutôt bonne que de menacer nos personnages, je ne trouve pas que cela soit particulièrement passionnant pour autant non plus. The Flash ne trouve pas de façon de raconter son histoire intelligemment, ou de façon assez fun. J’aurais bien aimé que l’épisode soit un peu plus original et créé des surprises mémorables, pas des trucs que l’on a déjà vu des dizaines de fois auparavant.

Le côté répétitif de certains épisodes de The Flash donne l’impression que cette dernière tente difficilement de gagner du temps. Si cela fonctionne par moment, on ne peut pas dire que cela soit une grande réussite cette semaine. Et le cas de la semaine n’est pas la seule chose qui donne l’impression que l’épisode s’est déjà joué. Même ce qui se passe avec Barry et Wally n’est pas spécialement original. On sent une fois de plus que The Flash a déjà joué cette carte par le passé et qu’elle tente de la remettre au goût du jour. Après un épisode comme celui-ci, il serait tentant de dire que l’équipe créative ne parviennent pas à voir où sont les forces de leur propre série. A chaque fois que l’on peut le penser, ils trouvent toujours un subterfuge pour que l’épisode suivant soit mémorable et nous rappelle alors pourquoi on est tombé sous le charme de The Flash au premier abord. Du coup, The Flash n’est pas très en forme de ce que l’on peut voir ici et j’ose espérer que ce qui se prépare à la fin de l’épisode pourra délivrer un épisode de bien meilleure facture. J’ai envie de faire confiance à The Flash car je sais aussi qu’elle est capable de ne pas me décevoir quand elle le veut bien mais il faut que les scénaristes prennent surtout conscience du fait que The Flash ne doit pas prendre son téléspectateur pour une triple buse.

Note : 3/10. En bref, un épisode déjà vu.

Commenter cet article