Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Training Day. Saison 1. Pilot.

6 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Training Day

Critiques Séries : Training Day. Saison 1. Pilot.

Training Day // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Adapter un film en série n’est pas ce qu’il y a de plus facile. Si certaines séries ont réussi à le faire, d’autres ont échoué. Training Day est la dernière incursion dans le monde des adaptations de films en série. Créée par Will Beall (Castle, Gangster Squad), Training Day a ses moments assez funs mais aussi d’autres trucs qui ne fonctionnent pas complètement non plus. Malgré la présence d’un Bill Paxton plutôt sympathique, il manque un ingrédient à Training Day et je pense que c’est une certaine forme de ressemblance avec le film. Le film de 2001 avec Denzel Washington et Ethan Hawke reste un solide film, culte encore aujourd’hui pour plusieurs raisons et je peux comprendre ainsi que CBS ait cherché à adapter ce film en série. Cela change un peu de ce que CBS a pour habitude de produire et ils n’ont pas trop lésiné sur les moyens d’après ce que l’on voit dans ce premier épisode. La série reprend alors des tas de trucs que l’on a déjà vu auparavant dans le monde des séries (le jeune qui se retrouve au milieu de flics corrompus dans un monde dangereux) et c’est à peu près le seul lien que la série a avec le film de départ. Ce premier épisode parvient également à nous offrir une vision de la vie, personnalité et passé de Kyle et Frank, ce qui aide à passer un bon moment avec ces personnages.

15 ans après les événements du film Training Day, Kyle Craig, un jeune policier afro-américain idéaliste basé à Los Angeles, doit faire équipe avec Frank Rourke, un vétéran au caractère bien trempé redouté de tous. Les deux hommes vont devoir apprendre à s'apprivoiser pour pouvoir travailler ensemble efficacement.

Mais ce n’est pas suffisant non plus. Si globalement j’ai réellement envie de voir un peu plus de Training Day après ce premier épisode, j’aurais adoré que la série soit à la hauteur des attentes qu’elle a pu créer avec son nom d’emprunt. J’aime beaucoup le film original et je savais déjà que je ne pouvais pas adorer cette série en la pensant comme le film. Ce premier épisode est grandement aidé par la mise en scène d’Antoine Fuqua qui parvient à donner un ton à la série, visuellement. Frank est un personnage qui devient très rapidement attachant et c’est en grande partie grâce à Bill Paxton. Alors que le personnage de Frank a une morale un peu différente des autres, l’acteur arrive à le transformer en quelqu’un de beaucoup plus appréciable que l’on ne pourrait le penser. Je ne pense pas qu’il faille voir Training Day comme une grande série policière dans le monde où l’on sait déjà que l’on sera déçu dès qu’elle va entrer dans le cas de la semaine, le procédurier classique que CBS ne peut s’empêcher de produire. Produite par Jerry Bruckheimer, Training Day aurait réellement pu devenir une bonne petite série policière mais elle n’est pour le moment qu’une série sympathique qui ne nous offre pas grand chose de neuf. L’action aide d’ailleurs à s’investir dans ce qui nous est raconté mais il y a toujours des mais.

Note : 5/10. En bref, un premier épisode encourageant mais l’on sait pertinemment que Training Day va devenir une série procédurale banale.

Commenter cet article