Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 24 : Legacy. Saison 1. Episode 5.

1 Mars 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #SIX

Critiques Séries : 24 : Legacy. Saison 1. Episode 5.

24 : Legacy // Saison 1. Episode 5. 4:00pm-5:00pm.


Ben Grimes n’est pas vraiment le genre de personnage que l’on a eu le temps de découvrir. Mais peu importe, Ben Grimes n’a pas servi à grand chose jusqu’à présent et globalement, 24 : Legacy ne fait rien de vraiment neuf ici. On se rapproche petit à petit de la fin de la saison mais la série semble toujours se remplir d’intrigues qui ne servent pas à grand chose. Et je trouve ça vraiment dommage. Pour autant, la mort de Ben était une surprise que je n’avais pas du tout vu venir. Si pour moi Ben était un personnage condamné à mourir depuis le premier épisode, et j’étais aussi convaincu que Carter serait celui qui appuierait sur la détente, la série a réussi à me surprendre. D’ailleurs, Jack n’aurait pas hésité (R.I.P. Curtis) mais je ne m’attendais pas du tout à ce que cela se déroule dans ces conditions. Il y a toujours des intrigues qui à mon sens parasitent l’action que la série tente de mettre en place. Notamment Nilaa. Je ne suis pas un très grand fan de l’histoire de Nilaa, peut-être car elle n’apporte rien de vraiment neuf. Si cet épisode fait évoluer son histoire et que cela reste très correct, j’aurais apprécié que cela soit fait de façon un peu différente. A côté, la CTU est en panique alors qu’elle tente de retrouver Carter. Rebecca est probablement le meilleur personnage de 24 : Legacy. Je ne sais pas trop pourquoi alors qu’au fond son histoire est assez simple mais c’est un personnage qui fonctionne. En tout cas, je n’en demandais pas énormément.

Et pour le coup, 24 : Legacy sait aussi ne pas décevoir quand elle le veut bien. Au QG des terroristes, Jadalla apprend que le disque corrompu ne contient pas l’une des cellules terroristes. Si Kusuma veut commencer à attaquer, Jadalla veut attendre que les 15 autres cellules terroristes déclarent « That’s how we bring this country to its knees ». Sincèrement, dans le cas des terroristes les choses se passent très bien et évoluent rapidement. On ne s’ennuie pas car il y a des rebondissements et l’on sent que 24 : Legacy compte bien prouver que les terroristes de cette saison sont malins. Ce que je me demande cependant c’est que 24 sera un jour capable de refaire tomber une bombe atomique sur le sol américain comme celle qui avait détruit Los Angeles dans la série mère. D’un point de vue narratif, l’épisode reste fluide mais oublie que par moment le téléspectateur n’a peut-être pas encore de suivre l’étudiante rebelle et son prof complètement cinglé. Peut-être que l’on a envie aussi de voir d’autres intrigues mais 24 : Legacy ressemble énormément à 24, comme si cette dernière n’avait pas pris une ride. Il y a plus de technologies différentes, mais c’est assez logique, et c’est tout. Rien de plus.

Note : 7/10. En bref, l’épisode reste divertissant mais manque parfois d’un brin de surprises.

Commenter cet article