Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 24 : Legacy. Saison 1. Episode 9.

28 Mars 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #24 Legacy

Critiques Séries : 24 : Legacy. Saison 1. Episode 9.

24 : Legacy // Saison 1. Episode 9. 8:00pm-9:00pm.


Je crois que je comprends pourquoi 24 : Legacy ne fonctionne pas. La série n’a tout simplement pas la fougue de la série originale. Elle a beau tenter, elle n’y arrive pas. C’est d’autant plus important que la saison ne fonctionne pas à cause d’intrigues en tout genre qui n’ont strictement aucun intérêt. Les révélations n’arrivent pas à avoir un impact intéressant et les personnages sont loin d’être efficaces. Que cela soit sur le terrain ou derrière un bureau, 24 : Legacy continue de proposer quelque chose de très ennuyeux. Car les enjeux ne sont pas suffisamment fort, que chacun tente d’y mettre du sien mais que rien n’en ressort vraiment. Naseri est donc le nouveau méchant de la saison après la capture de Jadalla dans l’épisode précédent. Même si l’interrogatoire est là, il n’y a rien d’intéressant dedans. Car Jadalla n’apporte rien de neuf à l’histoire et la série perd alors énormément de temps à nous ennuyer avec des trucs qui n’ont aucun intérêt. Certes, 24 : Legacy a le mérite d’entrer dans le vif du sujet assez souvent et alors que l’épisode précédent proposait du bon 24 avec de la torture, des explosions, des opérations, des personnages en danger, etc. la tension retombe comme un soufflé dans ce nouvel épisode. La chasse à Naseri aurait pu être un point intéressant mais la série ne sait pas du tout comme en faire non plus. Si la CTU était un lieu où la tension était omniprésente auparavant, désormais c’est un lieu comme les autres où il ne se passe pas grand chose.

24 : Legacy préfère se concentrer sur les discussions de bureau en tout genre, sans que cela n’ait de véritable intérêt non plus. Chacun tente de trouver son compte là dedans, mais ce n’est pas ce que j’avais en tête après l’épisode précédent. Car dans ce que chacun des personnages tente de faire, tout semble traité de façon superficielle. 24 : Legacy ne peut pas fonctionner de cette façon et c’est bien là le problème. Le sénateur Donovan devient un personnage ronronnant et il n’est pas aidé par son père ou qui que ce soit. S’il y avait une petite lueur d’espoir dans l’épisode précédent, avec celui-ci, tout retombe encore une fois. Tony de son côté n’apporte plus rien après avoir plus ou moins musclé l’épisode précédent grâce à la scène de torture qui ressemblait à du 24 d’antan. Mais Tony est là pour les fans (c’est ce que j’imagine) sauf que 24 : Legacy a encore du mal à lui trouver la place qu’il mérite vraiment. Et c’est tout un tas de petits problèmes de ce genre là qui font que la série n’arrive pas à trouver un bon équilibre. Rebecca de son côté tente de faire de son mieux à la CTU mais elle n’a pas l’aplomb d’un Buchanan par exemple ou même d’autres têtes qui sont passés par la CTU dans la série mère. Finalement, 24 : Legacy retourne dans sa caverne de l’ennui au cours d’un épisode qui fait plus de remplissage qu’autre chose. Je m’attendais à un truc plus pimenté, mais j’ai eu tout l’inverse. Dommage.

Note : 3/10. En bref, un épisode ennuyeux.

Commenter cet article