Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 13. Episode 16.

20 Mars 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 13. Episode 16.

Grey’s Anatomy // Saison 13. Episode 16. Who Is He (And What is he to You).


Avec ce nouvel épisode, Grey’s Anatomy décide de quitter son hôpital de prédilection afin de se rendre au Avery Medical Center. April et Jackson sont emmenés là bas en jet privé, pour régler un cas de la semaine. Si je trouve que l’épisode n’est pas toujours réussi, je trouve que c’est un bon épisode pour Jesse Williams. J’ai bien aimé le fait qu’il soit le narrateur de la semaine. Et bien que j’ai de plus en plus de mal à apprécier Jackson et April ensemble, la façon dont ils se font face fonctionne très bien et participe donc à nous faire passer un bon moment. Il y a une vraie alchimie entre les deux qui nous rappelle pourquoi ils ont été ensemble à un moment donné. Enfin, ils sont de nouveau ensemble. Dans Grey’s Anatomy, on peut se mettre ensemble, se défaire et se remettre ensemble à l’infini d’épisodes en épisodes. Je trouve ça un peu facile, voire ridicule par moment. On retrouve alors le père de Jackson, incarné par Eric Roberts. Ce dernier n’est pas spécialement le personnage le plus original du monde, ce qui participe en partie à la déception que Grey’s Anatomy peut être par moment. Mais j’ai envie de me rassurer malgré tout dans la capacité de Grey’s Anatomy à sortir des sentiers battus. Cet épisode ne change pas que de décor, la narration est différente des autres épisodes de la saison, ce qui permet au moins d’entrevoir une once d’originalité qui sort la série de la torpeur dans laquelle elle s’est bloquée ces derniers temps.

Cet épisode a un joli casting mine de rien avec aussi Debbie Allen ou encore Wallace Langham (CSI). Cela faisait un sacré bout de temps que l’on n’avait pas vu ce dernier dans une série… S’il y a bien un truc dégueulasse dans cette série c’est bien cette opération de la gorge. Je me demande si ce n’est pas ce que Grey’s Anatomy a fait de plus dégueulasse. Et l’on a droit à pas mal de séquences avec quelques gros plans. Cela m’a vraiment coupé l’appétit alors que je m’apprêtais à manger… Du coup, Grey’s Anatomy nous offre surtout ici un dépaysement qui fait plaisir à voir et qui change de ce que l’on avait pour habitude de voir ces derniers temps cette saison. Grey’s Anatomy tente d’apporter un peu d’originalité dans son monde et sort aussi des sentiers battus en n’offrant de la place qu’à Jackson et April, et une galerie de personnages différentes. Bien que je ne suis pas le plus grand fan de Jackson et April, je trouve que la série a au moins le mérite de nous sortir de cet hôpital à Seattle que j’ai l’impression d’avoir vu trop de fois sous toutes ses coutures. Il n’y a plus aucun secret pour moi mine de rien. Il serait bien que la série propose plus de nouveautés. Surtout que cet épisode permet de mettre au repos les autres personnages de la série. Il nous évite d’être épuisé par les personnages trop rapidement et les intrigues sont forcément moins ennuyeuses.

Note : 5.5/10. En bref, un épisode plus rassurant que les autres.

Commenter cet article

vts 21/03/2017 10:39

Vraiment nul !