Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Homeland. Saison 6. Episode 9.

21 Mars 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Homeland

Critiques Séries : Homeland. Saison 6. Episode 9.

Homeland // Saison 6. Episode 9. Sock Puppets.


Je continue vraiment de me demander si Homeland va pouvoir nous surprendre cette année. Pour autant, « Sock Puppets » est sûrement le premier épisode de la saison 6 qui nous ramène à ce que Homeland était capable de faire de brillant par le passé en termes de suspense et dans un sens je trouve tout cela plutôt rassurant. Dans cet épisode la série parvient à nous offrir des éléments familiers qui pouvaient bien nous manquer durant huit épisodes. Au détriment d’Homeland bien évidemment. L’ouverture de l’épisode est déjà un signe et si Homeland est vraiment en train de démarrer sa saison, alors je pense que je serais content de voir la suite. Le monologue de Carrie était le bienvenu. Il vient faire écho à d’autres choses et notamment des moments qui ont fait le succès de Homeland par le passé. Cet épisode ne perd pas trop de temps et préfère se concentrer sur des choses simples qui créent des surprises et de l’action. Le monologue de Carrie qui ouvre l’épisode est pour autant étrange. Disons que cela aurait peut-être été intelligent dans une saison précédente mais je trouve que c’est une façon étrange d’aller de l’avant. Majid Javadi découvre très rapidement qu’il a parié sur le mauvais cheval. Et dans un sens, on ne peut pas dire que cela soit ma partie préférée de l’épisode. Bien au contraire. Car Javadi n’arrive pas à nous impliquer dans une histoire qui n’a pas vraiment eu d’intérêt toute l’année.

C’est une erreur de la part des scénaristes car on n’a pas pu s’attacher à l’histoire alors forcément, malgré tous les efforts que fait Homeland dans cet épisode, je ne peux m’empêcher d’être déçu du résultat. Le Président Keane est un personnage qui commence là aussi à démontrer son intérêt dans l’univers de Homeland, ce qui est plutôt rassurant. Son rendez-vous avec Javadi, Saul et Carrie est assez étrange. Elle est plus confortable quand Carrie retrouve le téléphone de Javadi, preuve que Nafisi était payé par le Mossad afin d’assister la conspiration sur le deal iranien. C’est un peu comme la scène finale de l’épisode qui est elle aussi particulièrement sympathique. Quand Quinn lui fait face, alors on garde notre souffle. Et Quinn a bel et bien la meilleure histoire de la saison à mon goût. Personne n’aurait vraiment pu s’y attendre mais je suis content de voir que Quinn a la meilleure histoire de la saison car il le mérite vraiment. Et surtout Homeland sait quoi faire de lui sans jamais nous ennuyer. Finalement, cette saison de Homeland commence enfin à reprendre du poil de la bête et à sortir de la torpeur dans laquelle elle s’était plongée désespérément. Je trouve cet épisode plutôt rassurant même s’il y a encore énormément d’efforts à faire.

Note : 6.5/10. En bref, cet épisode change.

Commenter cet article