Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Iron Fist. Saison 1. Episodes 2 et 3.

26 Mars 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Iron Fist

Critiques Séries : Marvel's Iron Fist. Saison 1. Episodes 2 et 3.

Marvel’s Iron Fist // Saison 1. Episodes 2 et 3. Shadow Hawk Takes Flight / Rolling Thunder Cannon Punch.


Le pilote de Iron Fist était une vraie déception. Disons que je ne suis peut-être pas le plus grand fan des super-héros Marvel avec des poings à la force extrême, ni de ceux qui ont un marteau dans les mains, etc. Bon, là rien a voir. Iron Fist est le dernier Defender que Netflix nous présente avant la mini-série qui les rassemblera tous. Si la perspective de voir tous ces personnages ensemble afin de combattre une cause particulièrement comme cela avait été le cas pour les Avengers, je ne suis pas plus excité que ça à l’idée de retrouver Iron Fist ou Danny Rand pour les intimes. Le pilote ne fonctionnait pas très bien et « Shadow Hawk Take Flight » ne parvient pas à utiliser de façon suffisamment intelligente l’univers psychiatrique qu’elle a autour d’elle. Alors que Danny est interrogé par un psy, les choses aurait pu être vraiment différentes et originales mais ce n’est pas le cas. Malgré tout, l’épisode a le mérite d’être beaucoup plus cohérent que le premier. Ce qui est déjà rassurant. Le temps que Danny passe dans cet hôpital psychiatrique est là pour permettre de donner une vision à 360 du personnage, de ce qu’il est devenu (sans que l’on ne le connaisse vraiment par le passé). Toutes les intrigues se croisent, ce qui est une bonne chose mais ne nous donne peut-être pas suffisamment de recul non plus.

Ward tente de faire en sorte que Colleen porte plainte contre Danny, ce qui pourrait le faire enfermer une bonne fois pour toute jusqu’à la fin de ses jours. Mais est-ce vraiment ce qu’il faut ? Non. Pourquoi ? Car Danny Rand est le héros de la série et que sans lui, Iron Fist n’est pas grand chose. Joy de son côté commence à se demander si Danny est vraiment celui qu’il dit être et cela peut se comprendre. Après tout, on ne sait pas, il y aura peut-être un twist par la suite (même si en tant que téléspectateur, on sait pertinemment ce que Iron Fist compte bien faire et où est-ce que la série compte bien nous emmener). Harold de son côté devient de plus en plus vilain et c’est encore une fois la partie la plus intéressante de Iron Fist. Comme dans Daredevil où Vincent d’Onofrio était le personnage le plus intéressant, plus que le héros. Comme dans Jessica Jones où David Tennant absorbait la série à sa façon, etc. Là c’est encore le vilain qui prend la meilleure place de la série, alors que les personnages féminins ne font qu’effacer eux aussi un peu plus le reste des personnages. Notamment le héros. Dans ce second épisode, il est encore question de prouver pour Danny sa véritable identité alors qu’il n’a plus aucun proche en vie, aucune pièce d’identité et personne sur qui compter.

Cette question d’identité est intéressante mais l’on ne peut pas dire que Iron Fist parvient à faire grand chose de tout ça pour le moment. La série a des avantages mais elle le sait pas tout faire et c’est bien l’un de ses problèmes. Iron Fist reste une série naïve, qui est bien dans ses baskets mais qui pourrait l’être encore mieux. Avec « Rolling Thunder Cannon Punch », les choses sont un peu plus intéressante. Il aura tout de même fallu 3 épisodes à Iron Fist (malgré un univers déjà introduit dans plusieurs séries auparavant) pour se sentir un peu mieux dans ses baskets. Et c’est un vrai problème. Cet épisode est loin d’être parfait, car la série est toujours rongée par des personnages mal développés, des intrigues mal fichues, etc. mais cela fonctionne malgré tout assez bien dans son ensemble. Je me demande d’ailleurs si au fond cet épisode 1.03 n’aurait pas dû être le second épisode. Cela aurait eu plus de sens à mon goût. Car cet épisode ne fonctionne pas comme il aurait dû fonctionner. La confiance et la loyauté sont les grandes thématiques de cet épisode. Et le moins que l’on puisse dire c’est que cela fonctionne très bien comme ça. J’aurais adoré que cela aille plus loin, que Iron Fist puisse enfin démontrer ce dont elle est capable plus amplement. En tout cas le cliffangher est plutôt drôle et sympathique alors attendons de voir.

Note : 4/10 et 5/10. En bref, Iron Fist tente de s’améliorer difficilement.

Commenter cet article