Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Legion. Saison 1. Episodes 6 et 7.

24 Mars 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Legion

Critiques Séries : Marvel's Legion. Saison 1. Episodes 6 et 7.

Marvel’s Legion // Saison 1. Episodes 6 et 7. Chapter 6 / Chapter 7.


Legion démontre dans « Chapter 6 » que l’esprit de David est le plus perfide de tous. Mais justement, c’est un esprit intéressant que la série utilise intelligemment. Il y a quelque chose qui me fascine dans Legion et c’est sa façon de mettre en scène les choses en ne s’imposant aucune limite visuelle ou musicale. Tout est permis dans cette série et c’est pour cela qu’elle fonctionne aussi bien. Pour le moment, Legion a su démontrer à quel point ce n’est pas une série de super-héros comme les autres mais plus une série sur la psychologie, sur les problèmes mentaux, et la façon de se pencher dessus fonctionne terriblement bien. Le truc est que l’histoire a volontairement mis de côté les personnages secondaires, ce qui est presque décevant mais ces deux épisodes permettent de leur redonner une place, une place aussi intéressante que celle de David. Noah Hawley, le créateur de la série, n’a pas voulu nous donner toutes les clés en main afin de pouvoir comprendre comment les autres personnages fonctionnent et quelle est leur personnalité mais la série brille surtout par sa façon de faire. Avec la fin de l’épisode précédent, forcément que « Chapter 6 » se devait de donner un nouveau souffle à l’histoire de David pour qu’il puise affronter sa Némésis. La série continue de produire des exercices de style, qui visuellement apportent un vrai truc en plus et permettent aussi à Legion de ne ressembler à aucune autre série.

C’est assez rassurant et l’ensemble des trucs fonctionnent très bien. Visuellement, Legion continue de me bluffer. La série a vraiment mis tout ce qu’elle voulait dans le visuel. Notamment dans « Chapter 7 » avec ces passages en noir et blanc muet qui parviennent encore une fois à créer un ensemble différent et des points de vue différents avec les personnages. Les choix stylistiques sont inspirés. Legion est une vraie démonstration plastique, en espérant bien évidemment que cela se poursuive dans la saison 2 de la série mais qui peut encore en douter étant donné que cela fait partie de l’image même de Legion. Et à côté de ça, on pourrait croire que l’intrigue n’est qu’un écran de fumée alors que pas du tout. La série continue de plonger dans l’esprit torturé de David tout en développant méticuleusement les personnages à sa façon. David tente de rationaliser des choses (notamment le fait que ses parents l’ont abandonné), et la série ne va clairement pas s’arrêter là. Bien au contraire, plus le temps passe et plus ce qui était étrange et complexe au début commence à se délier petit à petit. Notamment la confrontation entre Lenny et Shadow King qui est traité sous l’angle du film muet. Alors que le dernier épisode de la saison est le prochain, la série a su accélérer les choses dans ces deux épisodes afin de donner un semblant de conclusion à quelques intrigues.

Certaines situations sont allongées, mais c’est toujours pour le bien des personnages et de l’univers, ce qui nous permet de nous plonger dedans de façon un peu plus efficace. La série est en train de jouer encore quelques cartes, notamment sur la nature de Lenny, ou encore les références au père de David, sans compter sur la place de Shadow King. Tout laisse à penser que Legion cherche aussi à créer une sorte de lien avec l’univers des X-Men, ce qui n’est pas de refus d’autant plus que FOX prépare sa propre série sur les X-Men maintenant que le chapitre cinétique est terminé depuis la sortie de Logan et du dernier X-Men au cinéma. Legion ne laisse vraiment aucun répit au téléspectateur, ce qui est rassurant sur sa capacité à toujours se renouveler et à proposer des tas de trucs différents. Noah Hawley est un homme fascinant derrière le scénario de Legion et j’ai vraiment hâte de découvrir ce qu’il nous réserve pour le final tant la série reste totalement mystérieuse et imprévisible. J’espère juste ne pas être déçu car la tenue de route de la saison est pour le moment un presque sans fautes.

Note : 9/10. En bref, les deux avant dernier épisodes de la saison brillent. Que demander de mieux ?

Commenter cet article