Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Supergirl. Saison 2. Episode 17.

31 Mars 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Supergirl

Critiques Séries : Supergirl. Saison 2. Episode 17.

Supergirl // Saison 2. Episode 17. Distant Sun.


Et retour à la case départ pour Supergirl. La série fait des efforts, régulièrement, et « Distant Sun » vient démontrer qu’il y a encore quelques faiblesses qui règnent là dedans. Chris Wood est un acteur charismatique et il a la capacité de transformer une ligne de dialogues un peu ennuyeuse en quelque chose d’intéressant. Cependant, il n’a pas la capacité qu’ont Melissa Benoist, Chyler Leigh et Jeremy Jordan quand il s’agit de créer de l’émotion. Si Chris Wood est charismatique, je me demande si finalement Mon-El est un bon personnage. Après cet épisode, j’ai de gros doutes. En grande partie car Mon-El n’a pas de grand intérêt et se retrouve trimbalé du début à la fin de l’épisode. Si au premier abord quand il a été introduit j’ai vu en Mon-El un personnage idéal afin de créer une vraie Team Supergirl, le résultat est bien différent car le scénario n’utilise pas toujours de façon judicieuse tout ce qu’elle peut. Avec cet épisode, la série a voulu donner une vraie place à Mon-El alors qu’il n’a pas toujours eu l’occasion de surprendre autant qu’il ne pouvait. Alors que la saison a passé son temps à construire quelque chose de global, elle se rend compte qu’elle a peut-être aussi besoin de se renouveler et donc de créer des intrigues. J’aurais tellement aimé que cet épisode soit bon, mais il ne colle pas. Certes, cela fait toujours plaisir de voir quelqu’un grandir dans une série, surtout un personnage qui est loin d’être vilain mais il manque un vrai truc là dedans.

Sans compter que Supergirl n’utilise pas aussi bien Teri Hatcher que je n’aurais pu l’espérer. Dans cet épisode elle se retrouve ici et là, comme un spectre qui trône au dessus du reste. Au delà de tout ce que cet épisode tente de construire autour des relations intergalactiques, des liens qu’il y a entre les espèces, etc. la série doit trouver le bon ton. Les dialogues sont quant à eux un peu décevants également. Notamment car j’ai l’impression que c’est un peu plat, bourré de bons sentiments et que Supergirl a du mal à sortir un truc pertinent à cause de tout ça. L’épisode manque par moment d’émotions alors qu’il y avait largement de quoi faire et après l’épisode précédent, je dois avouer que je m’attendais à quelque chose de légèrement différent. Et si je pensais que cet épisode allait être celui de la fin mais au contraire, l’épisode se termine sur Tara et Mon-El réaffirmant à quel point ces deux là sont faits l’un pour l’autre. Bon, autant dire qu’il n’y a aucune surprise dans cet épisode et c’est dommage, surtout que cela casse en grande partie le rythme qui aurait pu être installé. Le charme de Chris Wood n’est pas suffisant pour faire de l’ensemble une réussite et je crois même que la série a un problème avec ce personnage, comme si elle ne savait pas vraiment quoi en faire. Dommage, je m’attendais vraiment à un truc légèrement différent.

Note : 4/10. En bref, l’une des rares déceptions de la saison. Dommage.

Commenter cet article