Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Americans. Saison 5. Episode 3.

27 Mars 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Americans

Critiques Séries : The Americans. Saison 5. Episode 3.

The Americans // Saison 5. Episode 3. The Midges.


Alors que la saison 5 est une saison charnière pour The Americans, la série continue de nous surprendre. La série continue d’utiliser la musique comme un moteur important afin de parler de son époque. Du coup, quand on voit Phil et Liz danser sur un titre de country, on sent aussi l’évolution qu’il y a chez ces deux personnages. Cette évolution va dans le sens où ils renient de plus en plus leur pays d’origine et aiment de plus en plus le sol américain. C’est presque une prise de partie de la part des scénaristes de The Americans alors que si cette série était racontée d’un point de vue russe, alors les choses seraient totalement différentes. Personne n’est vraiment impartiale mais la façon dont la série nous conduit à tout cela me plaît. Cela change brillamment de tout ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent. Maintenant que Paige connaît le secret de ses parents depuis un petit bout de temps, ces derniers décident qu’il est temps pour elle aussi d’en savoir un peu plus. Notamment en s’entrainant sur le terrain. La façon dont Paige a évolué depuis la saison 3 change vraiment de ce que j’aurais imaginé au premier abord. Mais c’est efficace et c’est tout ce que l’on pouvait demander de la part de cette série, tout simplement. Prendre sur elle en sachant la vérité sur ses parents fait du mal à Paige. Cette dernière ne se sent pas très bien par rapport à tout cela.

Et quand sa mère lui fait face afin de lui donner de plus amples informations alors les choses sont d’autant plus intéressantes à mon goût. « The Midges » aurait pu être un mauvais épisode de The Americans dans le sens où il reste assez calme et posé. Mais c’est une très belle collection de scènes qui s’enchaînent avec une vraie fluidité dont tout le monde pouvait rêver. Si cet épisode a beau garder tout un tas de choses pour lui, il n’en reste pas moins passionnant dans sa façon de gérer à la fois l’intrigue et le visuel qui va avec. Ce que l’on peut voir ici c’est une évolution des histoires de façon presque drastique dans un sens, et une évolution douce et lente de l’autre. C’est assez étonnant ce que The Americans est capable de faire mais je suis étonné de sa bonne tenue de route. Pour le moment je n’ai vraiment rien à redire sur cette saison 5 si ce n’est qu’elle va devoir à un moment donner mettre les bouchées double. Je crois savoir qu’il n’y a que 8 épisodes cette année, nous sommes presque au milieu de la saison. Petit à petit les intrigues parviennent à nous révéler des choses à leur façon et les personnages sont toujours au rendez-vous. La double dimension à la fois américaine et russe permet de donner un nouveau sens à la série et d’explorer de nouveaux horizons. J’espère juste qu’ils ne vont pas nous laisser tomber en cours de route, ce qui serait étonnant compte tenu de la tenue de route de The Americans depuis le début.

Note : 8/10. En bref, dans sa façon de faire The Americans continue de me prendre aux tripes.

Commenter cet article