Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Flash. Saison 3. Episode 18.

31 Mars 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Flash

Critiques Séries : The Flash. Saison 3. Episode 18.

The Flash // Saison 3. Episode 18. Abra Kadabra.


Et les erreurs continuent dans The Flash. La série décide dans cet épisode de nous révéler la vraie identité de Savitar. Ce devrait donc être un épisode important, surtout que l’on arrive petit à petit vers la fin de la saison mais le résultat est complètement différent. Alors que la série prend sa petite pause printanière après cet épisode, il était logique que l’on nous serve un petit truc pour nous faire revenir en mai prochain. Sauf que l’histoire ne fonctionne pas et la façon de révéler les choses n’a pas vraiment d’intérêt. Cet épisode nous introduit donc à Abra Kadabra, un nouveau vilain qui hormis la séquence du lâché de cartes qui est plutôt jolie et efficace, n’apporte rien de neuf dans le monde de The Flash. C’est une erreur que de penser que la série peut reposer autant sur des personnages aux caractéristiques aussi peu passionnantes. Certes, le fait que cela soit un magicien avec des pouvoirs est sur le papier une idée qui est parfaite pour The Flash. Cela reste dans la ligne de conduite de la saison et de l’évolution que cherche probablement à avoir la série, mais le résultat est sacrément décevant. Abra Kadabra est pourtant un vilain ultra classique, un brin old school, qui devrait ravir les fans des comics mais le traitement dans cet épisode est un peu loin de ce que j’attendais. Son arrivée dans le monde actuel (alors qu’il vient du 64ème siècle tout de même) aurait dû apporter un vrai truc en plus à l’épisode.

David Dastmalchian, l’acteur qui l’incarne tente de faire de son mieux avec le peu que le scénario semble avoir à lui offrir. Le personnage n’est pas suffisamment passionnant malgré son histoire pour transcender un téléspectateur à quête de quelques frissons en plus de quelques révélations. Plutôt que de se concentrer sur le cas de la semaine et de s’amuser avec, The Flash décide qu’il est plus intéressant de parler de ce qu’il sait du futur, notamment sur les détails de la mort d’Iris et la vraie identité de Savitar. Là encore sur le papier ce n’est pas trop mal mais l’exécution est terriblement fainéante, délivrant un épisode qui oscille entre l’ennui et quelque chose de trop sérieux pour l’univers de The Flash. Je ne suis pas très fan de la dynamique que la série a créé avec Cisco et Gypsy non plus, ce qui n’aide pas l’appréciation de l’ensemble. The Flash s’est vraiment égarée cette année, laissant même errer son héros alors qu’il était sensé être à nouveau le héros compte tenu de comment cette saison s’est ouverte et les conséquences que les changements qu’il a opéra dans le passé on pu avoir sur le présent. Rien de tout ça ne semble inquiéter qui que ce soit et la série tombe alors dans tous les pièges possibles et imaginables de la fainéantise. Dommage.

Note : 4/10. En bref, nouvelle déception au rayon The Flash.

Commenter cet article