Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 24 : Legacy. Saison 1. Episode 12.

19 Avril 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #24 Legacy

Critiques Séries : 24 : Legacy. Saison 1. Episode 12.

24 : Legacy // Saison 1. Episode 12. 11:00pm-12:00am.
SEASON FINALE


Et voilà, 24 : Legacy c’est finit ! Et je ne suis pas sûr et certain d’avoir envie de bien plus. Les audiences sont mauvaises mais pas que, le scénario n’a jamais été à la hauteur de mes attentes. Ce dernier épisode conclut les intrigues de façon très simpliste, en suivant un schéma scrupuleusement et j’ai trouvé ça vraiment dommage, surtout qu’il y avait largement de quoi faire beaucoup plus. Le fait est que la série fait un bon dans le temps dans le dernier quart de l’épisode. Le fameux bon des 12 heures qui ne servent à rien. Après l’épisode précédent, il n’y a aucune surprise ici. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que 24 : Legacy tombe dans tous ces pièges car il y avait largement du potentiel pour faire beaucoup mieux. La mort de Rebecca n’arrive pas à créer de l’émotion et pourtant l’épisode tente réellement d’en créer. Le dernier quart de l’épisode passe à peu près 5 minutes sur Rebecca et sa mort alors que le personnage était devenu inintéressant au fil des épisodes. Elle n’a jamais été parfaite, même si son personnage valait parfois le coup (il faut bien avouer les bonnes choses aussi dans cette série). Comme Carter n’a jamais réussi à être Jack Bauer, Rebecca n’a jamais réussi à être Buchanan ou des personnages de l’univers de 24 qui ont marqué la série de leur empreinte à leur façon.

Le fait qu’il y ait un moment dans l’épisode où l’on n’a pas le bruit du timecode change là aussi. Très peu de fois ce procédé a été utilisé dans la série et cela permet de donner une vraie dimension au moment où le tout est utilisé. L’action que la série sert tout au long n’est pas toujours au sommet de son art, en grande partie car l’épisode utilise une bonne partie de son temps pour créer de bons sentiments ici et là. La CTU continue finalement d’être l’un des aspects les plus intéressants de la série. Cela permet de créer une tension claustrophobique qui donne là aussi à l’épisode quelque chose. Et pour le téléspectateur c’est une façon comme une autre de se plonger dans cette histoire qui n’a rien de bien exceptionnel. Si cette saison 1 de 24 : Legacy n’est pas une réussite, je pense que la franchise 24 n’est pas totalement morte. Il y a largement de quoi faire encore, en espérant que cela se poursuive dans la bonne direction par la suite. Je n’ai pas envie que la série tombe dans tous les pièges. Rien de ce qui se passe dans cet épisode est quelque chose que l’on est sensé attendre d’un final de 24. La série mère savait nous offrir de grands moments explosifs avec des révélations (ce qui ne fonctionnent pas ici). Les problèmes narratifs ont fait les échecs de 24 : Legacy, et si FOX décide de donner une seconde chance il serait peut-être temps de muscler le scénario.

Note : 5/10. En bref, un final loin de briller. Dommage. n

Commenter cet article