Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Blindspot. Saison 2. Episodes 16 et 17.

6 Avril 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Blindspot

Critiques Séries : Blindspot. Saison 2. Episodes 16 et 17.

Blindspot // Saison 2. Episodes 16 et 17. Evil Did I Dwell, Lewd I Did Live / Solos.


Alors que Blindspot n’a de cesse de tenter des trucs, je trouve dommage que la série ne fasse pas grand chose d’exceptionnel. Avec ces deux nouveaux épisodes, Blindspot continue de se laisser porter par le peu d’histoires passionnantes qu’il y a encore là dedans. Si l’épisode 2.16 fait des choix judicieux, notamment de ne pas trop prendre son temps et de nous embarquer directement dans l’action le résultat n’a pas toujours été à la hauteur des attentes. Et c’est vraiment dommage. Alors que Nas doit sauver sa vie, le reste de l’équipe passe une nuit un peu plus fun et différente, ce qui est étonnant compte tenu du fait qu’il y a des tas de trucs à faire encore. Je ne comprends plus trop les personnages dont les intrigues personnelles n’ont pas de grand intérêt narratif. Je pense à Reade par exemple. Alors que dans le fond ce sont des personnages qui se laissent apprécier tranquillement. Blindspot ne veut pas faire de vagues et alors qu’elle revient après une petite pause bien méritée, la série ne semble pas avoir médité sur grand chose et le résultat est alors un peu décevant à mon goût. Il y a de l’action, fort heureusement et nos personnages savent s’y prendre de ce point de vue là. Jane continue d’être un personnage que j’apprécie, mais qui n’évolue pas grandement. L’épisode manque aussi grandement de révélations, il en va de même avec « Solos ».

Dans ce dernier, le problème vient du fait que la seule révélation c’est que personne dans Blindspot ne peut vivre une vie normale. Mais ça, pour le coup on le sait déjà depuis un sacré bout de temps. « Solos » reprend plus ou moins peu de temps après les évènements de l’épisode précédent, quand Jane et son ami Oliver (incarné par Jonathan Patrick Moore) entrent dans une cabane mystérieuse. Je ne comprends pas trop pourquoi la série n’a pas réussi à faire de ce lieu un endroit beaucoup plus intéressant, surtout qu’il y avait largement du potentiel pour que cela puisse vraiment fonctionner. Mais c’est un peu comme ça depuis le début de la saison, Blindspot a beau tenter d’être la série qu’elle devrait être, elle a toujours du mal à se lancer. Les intrigues du passé tentent de s’entremêler au reste, mais là aussi il manque un petit truc qui aurait pu rendre le tout beaucoup plus intéressant. Finalement, avec ces deux épisodes Blindspot suit un chemin que l’on a déjà suivi par le passé avec cette série et le résultat est plus que jamais décevant. Le divertissement reste présent et c’est ce qui maintient clairement le téléspectateur éveillé mais je ne sais pas pourquoi ils n’arrivent pas à rendre leurs histoires passionnantes. Car ce n’est pas comme s’il n’y avait pas de potentiel. Bien au contraire.

Note : 5/10. En bref, si l’action permet de rester éveiller, les intrigues peinent à devenir passionnantes.

Commenter cet article