Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fargo. Saison 3. Episode 1.

20 Avril 2017 , Rédigé par delromainzika

Critiques Séries : Fargo. Saison 3. Episode 1.

Fargo // Saison 3. Episode 1. The Law of Vacant Places.


Fargo revient, avec une nouvelle histoire se déroulant en 2010 dans le Minnesota, mais le Fargo que l’on nous offre ici, c’est le même Fargo, celui que j’ai adoré pendant deux saisons et que je risque d’adorer pendant une troisième. Si cela reste fun de retrouver des têtes que l’on a déjà vu précédemment dans la série qui incarnent ici d’autres personnages, mais sincèrement c’est très réussi. Une fois de plus, Fargo sait très bien comment s’amuser et comment proposer un truc légèrement différent chaque année sans pour autant perdre l’identité de la série. Bien au contraire, on retrouve les métaphores, le côté un brin acide de la chose, la bande son toujours au poil. C’est un style particulier, emprunté aux frères Coen, mais adapté à une sauce légèrement différente qui fait d’ailleurs aussi le charme de Fargo (notamment la première saison face au film bien que les deux se ressemblent tout de même beaucoup). En s’éloignant du film de départ et en voulant raconter chaque saison de nouvelles histoires, Fargo s’est éprise d’une vraie nouveauté qui lui sied bien. C’est un drame avec des anti-héros, qui sort clairement du lot dans sa façon de créer un univers qui n’est pas celui que l’on a l’impression de voir dans chaque série prestigieuse (ou en tout cas dans beaucoup). Ce premier épisode est plutôt bon, pas brillant, mais bon. Ce n’est pas un premier épisode ultra inspiré, qui casse totalement ce que l’on a déjà vu précédemment.

Je ne suis pas lassé des personnages et de l’ambiance de Fargo, notamment car Ewan McGregor brille du début à la fin de l’épisode dans ce rôle qui lui va comme un gant. C’est une bonne chose que d’avoir pris cet acteur au casting de la série. Surtout quand on voit qu’il incarne avec brio des frères jumeaux, Ray et Emmit Stussy. Tout ce qui se passe autour de ces personnages dans ce premier épisode est un truc que l’on a déjà vu précédemment dans Fargo, ce qui manque donc d’originalité. C’est donc une saison qui va sûrement reposer beaucoup sur son solide casting, prêt à incarner des personnages farfelus. Car oui, le casting est au rendez vous. Tout le monde met la main à la patte et personne ne semble s’ennuyer. Au contraire, les protagonistes sont tous présentés de façon intelligente et l’on ne pouvait pas demander mieux de la part de la série. Le style visuel est toujours aussi décapant et séduisant. Tout cela participe forcément à nous faire apprécier Fargo comme elle a toujours été. La série utilise encore et encore les mêmes intrigues, ou en tout cas la même trame, ce qui ne créé pas forcément une grande originalité dans le récit de Fargo. Mais je ne pense pas qu’il y ait besoin de plus puisque malgré ce manque d’originalité, la série reste fidèle à ce que l’on a pu apprécier chez elle durant ses deux premières saisons. J’ai donc hâte de voir ce que Noah Hawley nous réserve pour la suite, en espérant qu’il casse un peu le terrain connu qu’il emprunte et le rend un brin fainéant.

Note : 8/10. En bref, solide épisode bien qu’un brin fainéant. Ewan McGregor mérite déjà un Emmy Awards pour sa prestation dans ce premier épisode, affaire à suivre…

Commenter cet article