Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 13. Episode 20.

24 Avril 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 13. Episode 20.

Grey’s Anatomy // Saison 13. Episode 20. In the Air Tonight.


Grey’s Anatomy adore jouer avec nos nerfs. Dans ce nouvel épisode, la série embarque Meredith (et Riggs accessoirement) à bord d’un avion et une série de turbulences va créer des problèmes médicaux. Si le principe même de l’épisode reste simpliste et que ce n’est pas la première fois que Shonda Rhimes a une obsession pour les avions, cet épisode était étrangement sympathique. Alors que Grey’s Anatomy avait tendance à nous offrir des trucs ennuyeux et pas très passionnant ces derniers temps, cet épisode parvient à me faire changer légèrement d’avis alors que les intrigues des personnages se ramollissent. J’ai fais plusieurs reproches à Riggs cette année. Martin Henderson est très bien mais son personnage est un peu fainéant. Cet épisode ne change pas forcément mon avis sur Riggs, mais disons qu’en duo avec Meredith, ça fonctionne plutôt bien et c’est pile poil ce dont Grey’s Anatomy avait besoin. La série avait besoin de prendre l’air, de s’envoyer en l’air et de sortir de cet hôpital qui m’a rendu un brin malade vis-à-vis de la série ces derniers temps. Cet épisode a beau être un épisode bouteille, c’est assez surprenant de voir combien la série peut être bonne quand il n’y a pas de personnages parasites et ennuyeux pour nous ennuyer avec leurs histoires moisies. Je pense que se concentrer sur Meredith était la meilleure option.

Surtout que l’on arrive petit à petit vers la fin de la saison. Il ne reste pas beaucoup d’épisodes alors nous remotiver n’est pas une mauvaise idée. Je n’aurais cependant jamais cru Meredith capable de prendre l’avion après ce qu’elle a vécu avec le crash d’il y a quelques saisons de ça. Et justement, Grey’s Anatomy se fait un malin plaisir de nous faire revivre ce terrible moment. Les flashbacks sont là. Et je crois que cet épisode prouve aussi à quel point Grey’s Anatomy tire de sa longévité une vraie force. La série vient ici nous rappeler tout ce qu’elle a pu vivre d’important autour de Meredith et implique ainsi une certaine forme de nostalgie. La nostalgie a du bon, quand elle le veut bien. Et c’est ce qui se passe avec cet épisode. Grey’s Anatomy aurait même pu faire un épisode avec uniquement Meredith, sans Riggs mais alors on n’aurait pas eu le côté cocasse de s’envoyer en l’air au septième ciel. Attention, Grey’s Anatomy ne met pas en avant le message que cela reste strictement interdit dans un avion. J’espère que je ne vais pas haïr encore plus Maggie d’être présente la semaine prochaine car cet épisode prouve que Grey’s Anatomy n’a pas besoin des autres et surtout de son hôpital pour réussir à construire des histoires qui tiennent debout et qui sont passionnantes du début à la fin.

Note : 8.5/10. En bref, je crois que ce qui m’ennui dans Grey’s Anatomy ces derniers temps ce sont les couloirs de son l’hôpital. Cet épisode permet de prendre l’air et je l’en remercie.

Commenter cet article