Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Legion. Saison 1. Episode 8.

5 Avril 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Legion

Critiques Séries : Marvel's Legion. Saison 1. Episode 8.

Marvel’s Legion // Saison 1. Episode 8. Chapter 8.
SEASON FINALE


Avec une saison de seulement huit épisodes, Legion a pu compacter toute son histoire et ne jamais nous ennuyer. Si l’univers de Legion est un univers Marvel original et fascinant, la façon de le mettre en scène et de le conter est forcément ce qui reste le plus séduisant ici. Finalement, cette conclusion est avant tout là pour nous rappeler que les ennemis sont les héros de leurs propres histoires. David imagine par exemple dans cet épisode ce que sa vie serait une fois qu’il aurait excisé Shadow King de son esprit. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple à raconter, mais la série brille par plutôt dans sa façon de faire qu’autre chose. Ce qui me fascine aussi là dedans c’est la capacité de Legion à créer des « moments ». Dans ce genre de « moments », elle sait casser la dynamique habituelle et tenter des trucs différents. On l’a vu notamment avec le film noir muet, mais dans cet épisode aussi la série continue de faire des propositions. Durant toute la saison, notre groupe de personnages dont David s’est battu contre Shadow King, et ce même s’ils n’en étaient pas toujours conscients. Si la Division 3 aurait pu être l’ennemi, c’est finalement Lenny qui se révèle être le vilain de l’histoire. La D3 a tout de même servi à quelque chose, notamment car la série a utilisé cela pour faire évoluer d’autres histoires et les personnages par la même occasion.

Noah Hawley, le créateur de Legion, est très intelligent et a su faire en sorte que la D3 serve à quelque chose tout en l’humanisant un petit peu. Peut-être car sans ça, la D3 ne servirait à rien dans ce récit. C’est en tout cas comme ça que je le ressens. Cet épisode fait une sorte de bilan par moment de la saison, ce qui s’avère tout de même séduisant, en grande partie car Legion est tellement riche qu’elle a besoin de se décanter. Le but de la série est ici de détruire le parasite dans la tête de David, tout cela avant que ce parasite ne le tue (ou surtout tue son esprit). Le fait que Lenny soit le vilain de l’histoire est vraiment une bonne surprise, qui aura permis à Legion de créer une vraie dynamique différente. David et Syd de leur côté font en sorte de faire évoluer la dynamique car le Shadow King ne pouvait pas rester la seule chose intéressante. Bien au contraire. Finalement, Legion parvient à créer tout ce qu’il faut, de l’émotion comme des moments de suspense, sans compter sur l’action, permettant de réellement nous surprendre comme il se doit. C’est tout ce qu’il fallait pour que Legion réussisse à conclure cette première (et brillante) saison. En espérant que la suite soit d’aussi bonne facture car l’enjeu maintenant sera de faire une aussi bonne seconde saison. Et cela ne risque pas d’être si facile que ça.

Note : 9/10. En bref, fin de saison réussie pour Legion.

Commenter cet article