Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Prison Break. Saison 5. Episode 1.

5 Avril 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Prison Break

Critiques Séries : Prison Break. Saison 5. Episode 1.

Prison Break // Saison 5. Episode 1. Ogygia.


Lorsque Prison Break s’est terminée, FOX lui a donné une chance : celle d’avoir une vraie fin. Puis FOX a décidé l’an dernier que faire revivre Prison Break serait une bonne idée. Quand on connait le destin de cette série et notamment le fait que FOX ne voulait pas commander la série car cela ne pourrait pas aller au delà de l’évasion d’après eux, finalement l’histoire entre Scofield et Burrows est devenue plus importante qu’une simple histoire d’évasion. Surtout que Prison Break reposait principalement sur une conspiration, que la série a étirée à sa façon sur plusieurs saisons et notamment la saison 4, aussi fun qu’idiote. Mais j’avais adoré la saison 4, en grande partie car cela fonctionnait plutôt bien dans sa connerie. Et la série ne demandait pas de saison 5. Cette saison c’est neuf nouveaux épisodes (ce qui est peu mais pourquoi pas) et la série ne perd pas de temps. Elle nous plonge directement au coeur de l’action comme il se doit. Il fallait convaincre les téléspectateurs que l’idée de faire revenir Prison Break n’était pas si bête que ça. Le premier problème c’est le fait que Michael Scofield n’est pas mort. Il fallait donc dès le début régler ce petit problème afin que l’on puisse croire au fait qu’il est toujours en vie. Mais Prison Break connait déjà bien ce genre de pirouettes narratives qu’elle a utilisé dans la saison 4 quand Sarah Wayne Callies a accepté finalement de revenir dans la série après l’avoir quitté, la tête coupée (supposément) au milieu de la saison 3.

Donc faire revivre des personnages d’entre les morts, c’est un classique de Prison Break, faisant presque d’elle une série fantastique. Tout ce que l’on attend dans ce premier épisode ce sont les retrouvailles entre Lincoln et Michael. Il faut attendre la fin de l’épisode pour que l’on arrive voit enfin Michael en vie. Si cet épisode avance de façon assez automatique, avec le retour de ses personnages fétiches, Sucre et T-Bag notamment, il y a une histoire qui tente de se construire et l’action rend l’épisode beaucoup plus appétissant que je n’aurais probablement pu l’imaginer au départ. Je ne m’attendais pas spécialement à ce que Prison Break puisse me convaincre mais ce genre de divertissement de seconde zone où l’action est plus importante que la cohérence du récit me plaît. Cela rend finalement le tout beaucoup plus fun que l’on ne pouvait l’imaginer. Ce premier épisode n’a pas encore raconté tout ce qui s’est passé durant les sept années que l’on n’a pas vu de la vie de chacun mais Prison Break ne cherche apparemment pas trop à en raconter dessus. Car la vie de chacun est un peu trop classique (sauf peut être T-Bag) pour être aussi efficace que l’on pouvait l’espérer. Désormais nous avons donc un nouveau « Prison Break » en préparation alors que Michael est en prison au Yemen. Je suppose donc que la série va jouer la carte de Lincoln allant en prison pour retrouver son frère et tenter de le faire sortir.

Note : 5/10. En bref, un premier épisode prévisible mais efficace. La série n’est pas cohérente et se moque de son passé, mais elle s’en amuse et dans le too-much parvient à me séduire à nouveau.

Commenter cet article

vts 05/04/2017 22:00

A voir avec la suite