Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Americans. Saison 5. Episode 8.

28 Avril 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Americans

Critiques Séries : The Americans. Saison 5. Episode 8.

The Americans // Saison 5. Episode 8. Immersion.


Quand la saison 5 a été présentée, elle était présentée comme une saison moins centrée sur l’espionnage et plus sur la famille et les relations entre les personnages. Il est vrai que la partie espionnage de la série est un peu différente cette année. Même si cet épisode décide de donner de la place au côté espionnage de The Americans. Pour mon plus grand plaisir. Cet épisode met aussi en valeur le fait que la série est suffisamment passionnante au travers des relations entre ses personnages pour ne pas avoir besoin de scènes d’action. Après tout c’est vrai, l’action n’est pas forcément ce qu’il y a de plus utile. Surtout quand The Americans est capable de créer des scènes de tension unique qui rappellent parfaitement l’univers de John le Carré qui m’est toujours revenu en tête en regardant des épisodes de cette série. Je crois que The Americans est l’une des rares séries qui sait parfaitement jouer avec nous et ce que l’on peut attendre de la part d’un épisode. Un peu comme Better Call Saul par exemple. Il y a des scènes plus silencieuses et contemplatives que d’autres, même si ce n’est pas fait comme dans la série de AMC. Loin de là. Alors que Gabriel est parti de la série (et Frank Langella va me manquer terriblement), la série peut faire revenir Claudia a temps plein. Margo Martindale est toujours aussi gracieuse et efficace dans son rôle. J’adore toutes ses scènes qui viennent toujours apporter un petit truc en plus.

Et The Americans est généralement pleine de petits trucs en plus de ce genre là. Cet épisode donne aussi de la place pour développer le caractère de Paige et la relation que cette dernière a avec sa propre mère. Keri Russell et Holly Taylor partagent donc deux très belles scènes dans cet épisode. Une dans la cave des Jenning au milieu de l’épisode. Quand Liz décide de se confier à sa propre fille, la scène créée une vraie émotion dont The Americans avait réellement besoin. Son but est de soutenir sa fille et de lui faire comprendre où puiser sa propre force de combat. Paige sait que ce ne sera pas facile, mais The Americans joue encore une fois très bien sur l’évolution lente de Paige et l’intérêt qu’elle porte à ses personnages. Tout est toujours intelligent et je regrette presque que la série ne pousse pas les choses un peu plus loin. Finalement, la saison continue de devenir passionnante, jouant une carte étonnante qui est celle des relations entre les personnages. D’ailleurs, si la première partie de l’épisode laisse de la place au côté espionnage de The Americans, la seconde partie de l’épisode est beaucoup plus centrée sur les personnages. Notamment la relation entre Liz et Phil que je trouve plutôt intéressante en son genre. Je n’en attendais pas moins de la parr de la série et les surprises n’ont de cesse de se faire entendre.

Note : 9/10. En bref, une agréable surprise encore une fois.

Commenter cet article