Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Son. Saison 1. Pilot & Episode 2.

12 Avril 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Son

Critiques Séries : The Son. Saison 1. Pilot & Episode 2.

The Son // Saison 1. Episodes 1 et 2. First Son of Texas (Pilot) / The Plum Tree.


La naissance des Etats-Unis est le nouveau sujet que AMC a décidé de traiter. Après le temps de la création des grands rails dans Hell on Wheels, The Son semble plutôt bien prendre la suite. Créée par Philipp Meyer, Brian McGreevy (Hemlock Grove) et Lee Shipman (Hemlock Grove), The Son tente alors dans ces deux premiers épisodes d’être la série passionnante qu’elle devrait être. Le western est un genre qui n’est pas mort et surtout que j’adore tout particulièrement. Que cela soit dans sa version la plus classique dans la version moderne. Mais ce n’est pas toujours facile de se tenir à un genre et d’en faire quelque chose de passionnant. The Son est avant tout une sorte de mélange entre There Will be Blood et Danse avec les Loups ce qui dans un sens sont deux très belles références. La narration se veut sophistiquer (même si ce n’est pas toujours à la hauteur) mais l’équilibre n’est pas forcément présent comme on pourrait le souhaiter. Nous sommes en 1915, Eli McCullough (incarné par Pierce Brosnan) est respecté et craint et compte bien devenir un baron du pétrole. Nous assistons également à des flashbacks de la jeunesse d’Eli dans les années 1850 alors qu’il est entre les mains d’une communauté amérindienne.

Un drame multi-générationnel qui revient sur la naissance des Etats-Unis en tant que super-puissance à travers l'ascension et la chute d'un empire pétrolier du Texas.

Culturellement parlant, l’histoire de The Son est vraiment intéressante mais l’on ne peut pas dire que cela soit véritablement brillant pour autant non plus. Je ne sais pas trop pourquoi ces deux premiers épisodes ne sont pas aussi séduisants qu’ils ne le devraient. The Son est avant tout basée sur le livre de Philipp Meyer datant de 2013 et tente de marcher visuellement notamment sur les plates bandes déjà souillées par Hell on Wheels il y a quelques temps de ça maintenant. Si je peux comprendre que AMC ait voulu donner son entière confiance en The Son car il y a Pierce Brosnan et que la série a tout de même des idées intéressantes à raconter, je ne suis pas sûr et certain que cela ait l’effet voulu non plus. Je me suis un peu ennuyé durant ces deux épisodes alors que The Son tente de trouver une certaine forme d’équilibre entre le passé du temps et le présent. La série souffre alors de son conflit principal, père-fils, qui n’apporte pas grand chose de neuf dans son ensemble. Je m’attendais à un truc légèrement différent alors que la série pose des questions dérangeantes, notamment sur ce que les gens sont prêts à faire afin d’assurer leur sécurité. Finalement, The Son est une série qui pourrait devenir intéressante sur le long terme, uniquement si elle fait des efforts et le second épisode ne prouve pas forcément que les erreurs du premiers sont sur la bonne fois de la correction.

Note : 4/10. En bref, déception.

Commenter cet article