Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Crown (Saison 1, 10 épisodes) : au service de sa Majesté

23 Avril 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Crown

The Crown (Saison 1, 10 épisodes) : au service de sa Majesté


Sans trop savoir pourquoi je suis un peu passé à côté de The Crown. Sûrement par manque de temps mais je viens de corriger ce petit oublie. The Crown nous plonge dans les aventures de la jeune Elizabeth (incarnée par Claire Foy), future Reine d’Angleterre. La série suit ses aventures au travers de son mariage avec Philip (incarné par Matt Smith), des affaires nationales de l’époque et de la haute hiérarchie du pays. La série suit un chemin plutôt efficace qui, sans changer des séries d’époque, a surtout une approche qui permet d’entrevoir les choses de façon légèrement différente. J’ai toujours aimé les histoires de rois et de reines, même si pour le coup j’ai souvent peur que cela se transforme en grande fresque romancée et que l’on oublie alors tout le reste. Dès le premier épisode, on se laisse happer par The Crown et les aventures de chacun des personnages. Entre moments légers, moments plus sombres, moments plus émouvants, etc. la série ne laisse aucun répit aux téléspectateurs. Comme lors de la passation de couronne entre George VI et Elizabeth II. Le moment fait son petit efficace. La série parvient à nous plonger dans son univers comme si nous y étions et pour le coup cela change vraiment de ce que l’on pouvait imaginer au premier abord.

Peter Morgan, le créateur de The Crown, a pu réellement mettre en place cette série et sa reconstitution historique grâce à des moyens démesurés. En effet, Netflix a cassé une nouvelle fois sa tirelire afin de raconter cette histoire, ce qui est une très bonne chose et permet de faire de The Crown une brillante série. Visuellement, les décors sont magnifiques et la constitution fidèle. On a l’impression que tout cela a été tourné à l’époque. Peter Morgan a quant à lui participé à l’écriture des dix épisodes de la saison, ce qui permet réellement d’avoir sa propre vision des choses tout au long de la saison, sans avoir l’impression que les autres ne savent pas du tout ce que The Crown voulait raconter. Après tout, c’est vrai, quand on laisse son bébé à d’autres, il y a des chances pour qu’ils le modifient. Stephen Daldry, derrière sa caméra, a lui aussi réussi le tour de force de créer un vrai univers qui m’a tout de suite fait penser à des films qu’il a réalisé et notamment The Reader ou Extrêmement fort et incroyablement près. Ces deux films étaient d’ailleurs très émouvants, chacun pour des raisons différentes. On retrouve cette émotion à l’écran dans The Crown.

On a jamais l’impression tout au long de cette saison que The Crown se répète. Bien au contraire, Peter Morgan (qui a déjà écrit des films comme The Queen ou Le dernier roi d’Ecosse) démontre parfaitement ici qu’il maîtrise ses personnages et l’histoire. Après tout, il doit beaucoup aimé Elizabeth. On a déjà pu voir ce qu’il a fait de cette Reine dans The Queen à sa façon. Les choses sont légèrement différentes dans The Crown puisque ce n’est pas du tout la même période de l’histoire mais je reste fasciné. C’est une série qui permet aussi de voir comment fonctionnait une monarchie à cette époque. Il y a quelque chose de fascinant dans la façon dont The Crown tente de raconter la politique sans laisser trop de détails s’évaporer. The Crown a beau faire partie des séries les plus chères de toute l’histoire, au fond Netflix n’a pas mal investi son argent. Bien au contraire, on sent dans chaque scène où est passé l’argent. Si le casting est solide, ce n’est clairement pas ça qui a coûté le plus cher. D’ailleurs, je suis content de voir que The Crown n’a pas été motivée par un casting où toutes les têtes sont très connues et devraient donc faire venir en masse les téléspectateurs. Des gens comme Matt Smith, John Lithgow, etc. servent très bien à la série et The Crown le leur rend bien et donnant tout un tas de belles choses.

The Crown ne se laisse donc pas tomber dans certains pièges faciles d’une série d’époque. C’est noble, confortable et le style fait que l’on se sent comme à la maison. Cela me rappelle aussi des films comme Le discours d’un Roi qui ont un côté un brin académique dans leur mise en scène mais cela colle tellement avec le style dépeint que c’est réussi. Finalement, The Crown est une série réussie qui change de ce que l’on pouvait espérer au premier abord. J’espère que la seconde saison sera d’aussi bonne facture car je regrette vraiment d’avoir mis autant de temps à venir découvrir l’univers de la jeune Elizabeth II.

Note : 9/10. En bref, une brillante série d’époque.

Commenter cet article

emilio 24/04/2017 10:31

ouf je désespérais (humour) je suis content de constater que je suis toujours de ton avis ce qui me rassure pour les critiques futures des séries.











;

vts 23/04/2017 16:25

10/10 je suis pas du tout série "historique" mais là vraiment génial comme série !