Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Darkness (2016)

29 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : The Darkness (2016)

The Darkness // De Greg McLean. Avec Kevin Bacon, Radha Mitchell et David Mazouz.


Les vieilles malédictions c’est un truc qui fait le sel de pas mal de films d’horreur. Pour le coup, The Darkness cherche à nous raconter une histoire assez simpliste avec tous les jump-scares qu’il peut y avoir dans un film de ce genre là. Greg McLean reste cependant un spécialiste de l’horreur qui a déjà réalisé Wolf Creek (premier et second du nom) ou encore Solitaire (2007). Globalement, ses films sont plutôt bons et The Darkness ne fait pas spécialement exception. Il s’est entouré d’acteurs qui connaissent le cinéma d’horreur. A commencer par Kevin Bacon (Hollow Man, Hypnose) ou encore Radha Mitchell (Silent Hill, The Crazies) qui nous offrent ainsi pas mal de bons moments. Ce que j’apprécie avec The Darkness c’est que le film parvient à nous offrir pas mal de bonnes surprises en créant de la peur invisible mais omniprésente. Le seul truc que je trouve dommage avec The Darkness c’est que le film ne parvient pas à éclore autant qu’il ne le devrait. Pourtant, il y a quelques scènes intéressantes qui jouent avec les peurs de chacun des personnages. Et toutes les peurs sont différentes. L’introduction est par exemple un peu lourde et too-much. Il faut attendre que la famille revienne chez elle pour que les choses prennent véritablement forme.

Une famille rapporte involontairement une force surnaturelle de ses vacances, présence maléfique qui se repaît de leurs peurs et secrets...

La légende qui nous est contée ici est intrigante mais le film a du mal à la rendre passionnante. Bien entendu, The Darkness ne joue pas que sur la légende mais beaucoup plus sur les jump-scares très classiques que l’on peut voir du début à la fin du film. Le scénario regorge d’idées mais toutes ne sont pas forcément bonnes non plus. The Darkness est en plus de ça un peu trop prévisible, surtout par exemple quand la mère tombe rapidement sur la fameuse légende qui est en train de hanter la famille. Il n’y a pas besoin de trop faire de recherches alors qu’il aurait été judicieux de nous proposer quelque chose de légèrement différent. The Darkness ne parvient pas à aller jusqu’au bout et se repose alors énormément sur l’horreur qu’il tente de créer (et qui ne fonctionne pas toujours) mais également sur la performance de chacun de ses personnages. Le film en profite alors pour mettre en avant l’histoire de chacun de ses personnages (le problème d’alcoolisme de la mère, le problème d’anorexie de la fille, etc.). Kevin Bacon est en grande partie la raison pour laquelle je me suis penché sur ce film, mais même s’il est convaincant, le film ne l’est pas totalement. Disons qu’il ne va pas au bout des choses et c’est bien dommage. Mais ce qui est aussi étrange c’est le fait que j’ai trouvé des trucs sympathiques dans ce film…

Note : 4.5/10. En bref, pas exceptionnel et c’est dommage car l’idée de départ était vraiment intéressante.

Date de sortie : 4 octobre 2016 - Directement en VOD

Commenter cet article