Critiques Séries : Arrow. Saison 5. Episodes 19 et 20.

Critiques Séries : Arrow. Saison 5. Episodes 19 et 20.

Arrow // Saison 5. Episodes 19 et 20. Dangerous Liaisons / Underneath.


A quoi reconnait-on un épisode un peu faible de Arrow ? A « Dangerous Liaisons ». Ce qui est étrange c’est que cet épisode donne la part belle à Felicity et Oliver, la relation la plus intéressante de la série. Pourtant, cela ne fonctionne pas vraiment comme prévu et c’est bien là le problème. Ce qui ne fonctionne pas dans cet épisode c’est qu’il donne l’impression d’accumuler tout un tas de choses autour de Felicity, sans que cela ait l’impact voulu derrière. Du coup, on se retrouve avec un épisode fait de scènes et d’autres qui sans nécessairement être mauvaises n’ont pas vraiment leur place à ce moment de la saison. Surtout que la saison est globalement bonne alors à quoi bon tomber là dedans. Je ne comprends pas. Peu importe, Arrow tente de faire du fan service et la série le fait plutôt mal ici, ce qui m’a dérangé. Sans compter que je ne comprends pas pourquoi Felicity s’est associée à Helix afin de faire tomber Chase à tout prix. Ce n’est pas que ce n’est pas sensé, juste que ce n’est pas spécialement passionnant. La façon dont Arrow tente de s’y prendre n’est pas de la plus efficace qu’il soit. Au delà de ça, les enjeux ne sont pas spécialement grands non plus. Surtout que l’épisode ne nous offre pas grand chose à se mettre sous la dent. S’il avait su être au moins un peu plus rythmé, alors les choses se seraient déroulé autrement.

Bien entendu, la série a au moins le mérite de nous offrir quelques bons moments ici et là, sans pour autant que cela ne soit aussi efficace que je n’aurais pu l’imaginer. Felicity est un bon personnage, mais ici rien ne semble fonctionner dans l’idée de développer réellement quoi que ce soit. Même avec Oliver, tout semble déjà joué. Comme si Arrow tournait un peu en rond et ce n’est pas spécialement ce qu’il faut. Surtout dans une série qui s’est réveillée cette année et a réussi à proposer autre chose. J’avais besoin d’un truc légèrement différent. Avec « Underneath » au contraire les choses deviennent tout d’un coup beaucoup plus palpitantes. C’est comme si la série avait cerné les problèmes de l’épisode précédent et avait tenté d’augmenter les enjeux d’un coup d’un seul. Et le truc c’est que cela fonctionne plutôt bien à sa façon. Cela ne veut pas dire que cet épisode est brillant, mais disons qu’il est tellement mieux que ce que Felicity a pu nous offrir dans le précédent que je ne peux que soutenir Arrow dans cette direction. Ici, alors qu’il ne reste qu’une petite poignée d’épisodes avant la fin de la saison, la série parvient à se remettre dans le bain des intrigues de la saison sans trop de fracas.

Et ce n’est pas plus mal. La série se libère ici un peu plus que dans l’épisode précédent, ce qui nous offre de quoi nous motiver réellement pour la suite. C’est aussi un épisode qui est important, dans le sens où agrandir l’équipe cette année était un enjeu de taille (et un enjeu réussi). Mais cet épisode vient justifier pourquoi c’était nécessaire et pourquoi la cohésion de groupe fonctionne si bien cette année. Si globalement Arrow a réussi sa saison cette année, je me demande vraiment pourquoi elle a décidé de s’embourber avec des intrigues entre Oliver et Felicity alors que sans être inutile, cela aurait très bien pu être fait de façon sous jacente. Comme dans cet épisode par exemple. La série continue le travail qu’elle a fait dans l’épisode précédent mais de façon très légère, sans prendre le téléspectateur en otage avec des intrigues qui ne servent pas vraiment la saison ou bien la globalité de la chose. Finalement, de ces deux épisodes je n’ai envie de retenir que le second même si c’est le premier qui m’a le plus marqué. Pas vraiment pour les bonnes raisons pour autant...

Note : 5/10 et 7/10. En bref, la série reprend petit à petit.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

g4ef0b0sse 29/11/2019 12:40

or 6:15 p.