Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 3. Episode 7.

24 Mai 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Better Call Saul

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 3. Episode 7.

Better Call Saul // Saison 3. Episode 7. Expenses.


Alors que la saison 3 se prépare à se conclure tranquillement, Better Call Saul continue de nous surprendre. Depuis le début de Better Call Saul, Jimmy a eu plusieurs casquettes. Mais dans le cold-open de cet épisode, il est lui-même et c’est aussi pour ça que ça fonctionne. Dès le début, on retrouve le Jimmy qu’il est au fond de lui. Saul Goodman Productions, c’était une bonne idée, mais ce n’est pas du tout sa passion. Il a du talent pour faire des vidéos mais ce n’est pas ce pourquoi il est fait et cela se ressent. Si j’aurais peut-être aimé qu’il se passe plus de choses dans cet épisode, ce n’est que pour préparer le terrain pour la suite de la saison. Dans cet épisode, plus le temps passe et plus Jimmy se fait humilier et se heurte à tout un tas de problèmes. Mais à la fin de l’épisode, il devient plus cynique, plus fort et apprend de ses erreurs. C’est pile poil ce qu’il fallait. Ce que j’avais apprécié dans Better Call Saul quand la série a commencé, c’est le fait que la prestation de Bob Odenkirk était légèrement différente de ce qu’il avait pu laisser entrevoir de son personnage dans Breaking Bad. Mais Better Call Saul est là pour nous montrer comment il est devenu comme ça. Ce que cet épisode nous permet de comprendre c’est que ce n’est pas quand et pourquoi Jimmy est devenu Saul qui est intéressant, mais plutôt comment il est devenu ce mercenaire prêt à tout.

Cet épisode est aussi là pour montrer la fin d’une ère pour Jimmy, la fin d’une partie de sa vie mais aussi le début d’une autre, totalement différente. S’il doit toujours à Kim la moitié des factures des bureaux qu’ils ont pris ensemble, il doit aussi de l’argent à son équipe technique qui réalise les vidéos et publicités. Sans compter que les choses vont clairement de mal en pis quand à la fin de l’épisode il est confronté à une autre dure réalité. A côté de ça, la série semble créer un parallèle intéressant entre Jimmy et Mike alors que les deux personnages partagent plus ou moins le même destin. Il est clair que de toute façon Mike et Jimmy/Saul vont un jour devenir un vrai binôme. Mais ce n’est pas encore totalement le cas. A côté de ça, Mike suggère à Nacho de penser à deux fois avant de passer à l’action. Il ne sait clairement pas dans quel truc il est en train de s’embarquer alors que Mike a une vision de la situation légèrement différente. Finalement, cette nouvelle saison de Better Call Saul continue de surprendre même si dans « Expenses » il ne se passe peut-être pas autant de choses que l’on aurait probablement pu le souhaiter. Je n’en attendais pas moins de la part de la série, mettre Jimmy au fond du gouffre afin que l’année prochaine il devienne le Saul Goodman que l’on a connu dans Breaking Bad. Car l’on s’approche à grands pas de ce dénouement…

Note : 8/10. En bref, encore un solide exemple des capacités de Better Call Saul.

Commenter cet article